• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Happychic : 43 suppressions de postes au Mans, 3 boutiques menacées en Pays de la Loire

Protestation devant l'entrepôt de Jules a Wattrelos, dans le Nord, le 2 juillet 2018.  / © DENIS CHARLET / AFP
Protestation devant l'entrepôt de Jules a Wattrelos, dans le Nord, le 2 juillet 2018.  / © DENIS CHARLET / AFP

Plus de 460 postes vont être supprimés au sein du groupe de prêt-à-porter Happychic, et 88 magasins des marques Brice, Bizzbee et Jules devraient fermer d'ici 2021. Au Mans un entrepôt de 43 salariés devrait fermer. À Nantes, le magasin Bizzbee de Beaulieu met aussi la clé sous la porte.

Par Emma Derome

Nouvelles suppressions de postes au sein du groupe de prêt-à-porter Happychic. Cette branche textile qui appartient à la galaxie Mulliez (Auchan) va se séparer de 466 salariés et fermer 88 magasins en France d'ici 2021, selon l'AFP.

Parmi les magasins fermés prochainement, le Bizzbee situé sur l'île de Nantes, dans le centre commercial Beaulieu. Celui-ci devrait mettre la clé sous la porte à la fin du mois de juillet. Un magasin Jules est également concerné à La Roche-sur-Yon, rue Clemenceau, d'ici février. Dans le Leclerc des Sables d'Olonnes, une boutique Brice devrait fermer ses portes d'ici juin 2021.

Plus que les boutiques, la branche logistique est également touchée. Un entrepôt situé au Mans voit son bail non renouvelé, et avec lui, les contrats de 43 salariés. La nouvelle, connue dès le mois de juin, avait entraîné un mouvement de grève chez les salariés. Un comité d'entreprise extraordinaire tenu ce mardi 17 juillet à Roubaix (Nord) a confirmé l'ensemble des mesures prises par la direction dans le cadre d'un plan de restructuration.

Selon un communiqué de la direction, il s'agit là de "premières pistes de réflexion concernant son projet de transformation de l'entreprise pour renouer avec la compétitivité sur le marché très concurrentiel du prêt-à-porter masculin". Le groupe souhaite en effet se concentrer davantage sur le e-commerce. Les marques Brice et Jules devraient fusionner d'ici juin 2019 et Bizzbee deviendra autonome.

Dans le détail, il s'agirait de 49 magasins de l'enseigne Brice, 30 de Jules et 10 de Bizzbee situés partout en France, soit 300 postes en moins dans le réseau des magasins, sur un total de 2 600 salariés dans toute la France. En Loire-Atlantique, le groupe compte 14 magasins dont 7 Jules, 5 Brice et 2 Bizzbee.

"Je suis révoltée de voir autant de suppressions", a réagi Nadia Ferrante, déléguée syndicale Force Ouvrière. "On y était préparé, mais on espère toujours un chiffre moins élevé", a déclaré Patrick Digon, délégué CFDT.

Les négociations du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), qui fait suite à celui de Pimkie et Grain de malice, devraient commencer fin août et se terminer fin novembre.

Au Mans, les salariés sont en colère. Un reportage de Carine Mordrelle, Willy Colin et Dominique Lebrun.
 

 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus