• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Heure d'hiver : le bon moment pour vérifier son vélo !

1 cycliste sur 4 tué la uit sur la route n'avait pas d'éclairage... / © bovélo
1 cycliste sur 4 tué la uit sur la route n'avait pas d'éclairage... / © bovélo

Nous passons à l'heure d'hiver dimanche, à 3 heures il sera 4 heures, autrement dit la nuit tombera plus tôt, et avec l'éclairage de votre vélo vous en êtes où ? Un bon éclairage peut vous sauver la vie, 1 cycliste sur 4 est tué à cause d'un éclairage défectueux...

Par Christophe Turgis


Le préfet de la Loire-Atlantique pense aux cyclistes. Pour une fois, pourrait-on dire si l'on faisait du mauvais esprit ! Mais non, le sujet est suffisamment grave. Le préfet attire l'attention des usagers de la route sur cet aspect saisonnier de la sécurité routière. La nuit tombera plus tôt au moment où le trafic est le plus important. 160 cyclistes en moyenne chaque annéeen France perdent la vie sur la route, victimes trop souvent des automobilistes indélicats, mais pas que ! Il faut avoir ce chiffre en tête, c'est au passage à l'heure d'hiver qu'on meurt le plus sur la route à vélo ! 1 cycliste tué sur 4 n'avait pas d'éclairage ! Mourir pour une histoire de phares défectueux... c'est plutôt ballot !


Être vu est indispensable. Un éclairage en état de marche peut donc vous sauver la vie. Blanc à l'avant, rouge à l'arrière, et visible depuis un véhicule. On voit des feux rouges dans des sacs à dos ou cachés derrière des sacoches ! Si si ! Visibles et en état de marche, c'est donc la règle. Les contrevenants risquent 33 € d'amende !


Passez chez votre marchand de vélos, ou par une association d'usagers de la petite reine, comme Place au vélo. Ils vous feront briller vos lanternes ! Pour le cas ou votre vélo ne possède pas de phares, c'est illégal de vendre un vélo sans phares, mais les grandes surfaces continuent d'en proposer, ou pour le cas où le système serait définitivement hors d'usage, vous pourrez en faire poser un pour quelques dizaines d'euros. 
Rien en regard du risque encouru sur la route.

© prefecture LA
© prefecture LA

 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus