Cet article date de plus de 9 ans

Manifestation à L'Ile d'Yeu pour les traversées

400 islais ont manifesté ce lundi pour obtenir un meilleur service des liaisons maritimes avec le continent.

400 islais (habitants de l'Ile d'Yeu/ Vendée) ont manifesté ce lundi sur les quais du port pour exprimer leur mécontentement à propos des liaisons maritimes avec le continent.

A l'appel de l'Association "Aller-retour", les usagers ont dénoncé un recul de la qualité de service public et une hausse des tarifs.

La cible des usagers : la compagnie Yeu-Continent (régie départementale vendéenne), accusée de remettre en cause certains dispositifs pour les usagers et certaines réductions tarifaires, comme la gratuité pour les étudiants qui a été supprimée.

L'Ile d'Yeu se situe entre Belle Ile et l'Ile de Ré.  Elle fait 10 kilomètres de long sur 4 km de large, et compte 5000 habitants. Elle se situe à 18 kilomètres de la côte vendéenne.
Pour s'y rendre, il n'y a  pas de pont, il faut emprunter une liaision maritime.
 

Une grille des tarifs complexe

Les tarifs des traversées entre l'île et le Continent sont différents selon qu'on habite l'ile d'Yeu ou pas.
Un "continental" paye son billet au tarif plein 18,65 euros.
Un "islais" plein tarif paye 6,40 euros, avec sa carte "insulaire".
Il existe ensuite divers dispositifs de réductions tarifaires (plus de 60 ans, enfants, étudiants, famille nombreuses etc...) et formules d'abonnement, qui se combinent au statut "continental" ou "insulaire". Ce qui aboutit à une grille qui comporte plus d'une vingtaine de prix pour la même traversée.

Récemment, une carte pour les "exilés" (ceux qui n'habitent plus à l'Ile d'Yeu mais y ont leur famille) a été instaurée. C'est la carte des "apparentés insulaires".
L'association continue à se battre pour obtenir les tarifs les plus bas pour les Islais ainsi que leurs ascendants et descendants, considérant que les services publics de liaisons maritimes doivent assurer la continuité du territoire.

Le Président de l'association Aller-Retour, Dominique Groisard s'exprimait récemment dans un long entretien sur la radio locale de l'Ile d'Yeu.
 Ecoutez son ITW sur Neptune FM

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports