Ligue 1 (13e journée) : Montpellier domine le FC Nantes (2-1), au Stade de la Mosson

Nantes était pourtant sur une belle série de 3 succès à l'extérieur. Ça va s'arrêter là. Samedi soir, lors du match contre Montpellier comptant pour la 13e journée de Ligue 1, les Canaris ont perdu (2-1) à la Mosson, la faute à un but à la dernière minute du capitaine héraultais Vitorino Hilton.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Nantes boucle une semaine éprouvante avec deux défaites en trois rencontres, concédées face à Marseille (0-1) et à Montpellier, et retombe provisoirement à la 9e place. Ils avaient pourtant l'occasion de grimper sur le podium en cas de victoire. Raté. 

Les Héraultais ont bien entamé la rencontre en marquant à la 12e minute sur leur première occasion. A la suite d'une longue ouverture de Mamadou Ndiaye, Jérôme Roussillon enchaînait contrôle, dribble sur le gardien nantais et frappe. Les Canaris ont gâché une balle d'égalisation 3 minutes plus tard, la frappe du milieu de terrain Adrien Thomasson étant repoussée par... le poteau. Derrière, un petit cafouillage dans la surface et au final le ballon repoussé par le MHSC. Dommage. Mais ce n'était que partie remise. Au retour des vestiaires, les Canaris se sont montrés plus présents. L'équipe de Michel Der Zakarian a ainsi profité du manque
de maîtrise collective de Montpellier pour prendre le dessus au milieu autour de Thomasson. A la 63e minute de jeu, Yacine Bammou, bien servi par Iloki, réussit à égaliser (logiquement) d'une reprise croisée. Quatrième but de la saison pour l'attaquant marocain. 

Un but à la dernière minute

Mais un match se joue jusqu'au bout. Au foot, on le sait, rien n'est joué d'avance et surtout, tout peut arriver. Malheureusment, les joueurs du FC Nantes, qui obtenait un bon résultat tout de même avec ce nul qui se profilait, ont dû s'incliner à la dernière minute du temps réglementaire, à la suite d'un coup franc de
Ryad Boudebouz. Le capitaine brésilien de Montpellier, Hilton, a pu exploiter un ballon remis par Mustapha Yatabaré, entré en jeu, pour offrir une précieuse victoire à Montpellier. 2-1 score final pour Montpellier.