• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Handball : Estelle Nze Minko fête sa médaille à Saint-Julien-de-Concelles

Estelle Nze Minko, ravie de rencontrer ses jeunes admirateurs. / © Quentin Cadurel
Estelle Nze Minko, ravie de rencontrer ses jeunes admirateurs. / © Quentin Cadurel

C'est presque une tradition : la handballeuse Estelle Nze Minko fête les grandes victoires avec son premier club, à Saint-Julien-de-Concelles. Après son titre de championne du monde et l'argent olympique, la jeune femme revenait, ce samedi 22 décembre, auréolée d'un titre de championne d'Europe. 

Par Eleonore Duplay

Elle est "l'étincelle" des bleues selon l'Equipe, fer de lance lors des demi-finales et lors de la finale de l'Euro de handball. Pour les habitants de Saint-Julien-de-Concelles, elle est surtout l'enfant prodige. Celle qui revient auréolée de toutes les victoires. 

En 2016 pour sa médaille d'argent aux JO de Rio, en 2017 pour fêter son titre de championne du monde, en 2018 alors qu'elle devient championne d'Europe... À chaque fois, l'arrière-gauche vient célébrer la victoire avec son ancien club, l'Hirondelle. Là où elle a commencé sa carrière, de 2001 à 2004.
 
Handball : Estelle Nze Minko fête sa médaille à Saint-Julien-de-Concelles
>> Quentin Carudel et Dominique Le Mée

"Je connais beaucoup de gens ici : des joueuses, des personnes avec qui je suis encore en contact... C'est toujours un grand bonheur et une grande fierté de revenir chez moi. Mais c'est surtout un bon moment", assure la handballeuse.

 

Des autographes et quelques passes


Estelle Nze Minko avait donné rendez-vous à ses fans en milieu d'après-midi, après le match de coupe des moins de 16 ans, à Saint-Julien. "J'y ai passé de très bonnes années qui m'ont donné envie de continuer. Tout a commencé ici...", rappelle la joueuse. Avec sa médaille d'or, la jeune femme a été acclamée par le public venu nombreux la saluer et la remercier.

Après une prise de parole est venue la signature d'autographes. Toujours un moment particulier pour la championne d'Europe et les jeunes venus la rencontrer. "Moi aussi je fais du handball ici et forcément, j'aimerais devenir comme elle", glisse l'une de ses jeunes admiratrices.

Enfin, Estelle Nze Minko a joué quelques balles avec les jeunes. Elle s'envolera la semaine prochaine vers la Hongrie pour rejoindre son club... après un peu de répit avec sa famille, en Loire-Atlantique, pour les fêtes de fin d'année.

 

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus