Nantes : 10ème jour de grève des salariés de l’hôpital privé Confluent

Les salariés de l'hôpital privé Confluence en grève ont demandé la médiation de la Direcct - le 10 avril 2019 / © France TV / Thierry Bercault
Les salariés de l'hôpital privé Confluence en grève ont demandé la médiation de la Direcct - le 10 avril 2019 / © France TV / Thierry Bercault

Après 10 jours de grève et des négociations au point mort, direction, syndicats et salariés de l’hôpital privé Confluent sont reçus ce matin à la Direction du Travail.
 

Par Fabienne Even

Alors que les négociations sont bloquées avec la direction, les syndicats de l'hôpital privé Confluent de Rezé ont demandé la médiation de la Direction du Travail (Direcct). Il sont reçus ce matin à 11h.

Au 10e du mouvement, la mobilisation est importante avec 550 salariés en grève, soit 35% de l'effectif de l'hôpital.

Ils réclament une revalorisation des salaires, bloqués depuis 2015, et de meilleures conditions de travail. Les propositions de la direction ont été jugées insuffisantes. "La réponse de la direction n’est pas à la hauteur de ce que demandent les salariés, enproposant des primes mensuelles moyenne par salarié de 26 euros brut", explique Fabien Hallet, délégué syndical CFDT. 

"Nous avons déclenché ce rendez-vous  pour la direction puisse revenir sur cette proposition et faire des propositions acceptables à l’ensemble des salariés", ajoute-t-il.

 
Les salariés de l'hôpital privé Confluence réclament des revalorisations de salaires - 10 avril 2019 / © France TV / Thierry Bercault
Les salariés de l'hôpital privé Confluence réclament des revalorisations de salaires - 10 avril 2019 / © France TV / Thierry Bercault

Une Assemblée Générale est prévue à 13h pour décider de la suite du mouvement.
 

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus