CARTE. Manif anti NDDL samedi 9 janvier à Nantes : tout ce qu'il faut savoir pour éviter les bouchons

La manifestation anti Notre-Dame-des-Landes, initialement prévue le 16 janvier, a été avancée d'une semaine à la suite de la relance par Vinci, de la procédure d'expulsion à l'encontre de 4 exploitants agricoles et de 11 familles occupants des biens, propriété du concessionnaire du futur aéroport.

En déplaçant la manifestation des anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes du centre ville vers le périphérique, les organisateurs veulent un rassemblement pacifique qui ne soit pas le prétexte aux débordements que ce ce type de manifestation avait connu en février 2014.
Ils attendent plusieurs centaines de tracteurs de piétons et de cyclistes, et prévoient de se retrouver autour de Nantes en fin de matinée pour converger ensuite vers un lieu de pique-nique géant au pied du pont de Cheviré.

Les manifestants sont appelés à se retrouver dès 11h30 en cinq points de rassemblements autour de Nantes : Le Cardo, le Zénith, Bouguenais, Rezé et Saint-Sébastien-sur-Loire avant de converger vers le bas du pont de Cheviré côté sud. Le périphérique sera totalement fermé entre les portes de l'Estuaire et de Retz de 12h30 à 15h30.

La circulation risque donc d'être très difficile autour de Nantes du milieu de la matinée jusque vers 17h. La préfecture de Loire-Atlantique conseille de faire le tour de l'agglomération par le périphérique est et de privilégier les transports en commun samedi dès la fin de matinée. 


La Semitan prévoit une coupure de la ligne 40 "Mendes France-Bellevue <> Neustrie" de 9h à 17h et une déviation possible des autres lignes en fonction de la progression du cortège. 
Plus d'infos sur Tan.fr rubrique info trafic, et sur twitter via le compte @infotrafic_tan


Le réseau de cars Lila risque également de connaitre des perturbations entre la fin de matinée et la fin d'après-midi samedi.
La circulation des bacs de Loire se fera exceptionnellement en continu, mais de longues files d'attente ne sont pas à exclure.

Attention également aux abords de l'aéroport qui risquent d'être difficiles d'accès.

>> Nos conseils en VIDÉO : 

Les opposants à Notre-Dame-des-Landes appellent demain à manifester sur le périphérique et aux abords. Ils demandent l'abandon du projet et dans le même temps, les procédures juridiques visant à expulser des habitants et paysans résidents sur la zone, devenue propriété de Vinci, le constructeur désigné par l'Etat pour réaliser cet aéroport. Le point sur la journée de demain et les difficultés de circulation à prévoir. ©France 3 Pays de la Loire

L'agence nantaise de Vinci se prépare aussi à la manifestation de ce samedi