Cet article date de plus de 6 ans

"La façon dont on traite les immigrants aujourd’hui est un crime contre l’humanité" Angela Davis

"Si l’esclavage a été un crime contre l’humanité, la façon dont on traite les immigrants aujourd’hui est un crime contre l’humanité" Angela Davis était l'invitée de la ville de Nantes pour les commémorations de l'abolition de l'esclavage
itw angela davis

Pour la journée nationale de commémoration de l'abolition de l'esclavage, Angela Davis combattante infatigable pour les droits civiques en guerre permanente contre le racisme a trouvé les mots là où partaient les bateaux négriers faisant pendant près de trois siècles la richesse de Nantes.

Angela Davis et les collégiens nantais


Devant le mémorial de l'abolition de l'esclavage, la camarade de Malcom X, condamnée à mort dans les années soixante pour son activisme révolutionnaire, était particulièrement juste dans son discours prononcés devant les officiels et quelques sans papiers soutenus par celle qui reste une militante.

Je suis émue d’être là, d’autant plus qu’aux États-Unis nous n’avons toujours pas été capables de mettre en place une journée de commémoration de l’esclavage et de son abolition (..) l’esclavage n’est pas seulement une institution du passé. Nous vivons encore dans cette période de l’après esclavage et de ses conséquences (..) La violence raciste de la police est une vérité non seulement aux États-Unis mais aussi en France. Son origine vient de l’esclavage.


Aujourd'hui, à 71 ans, Angela Davis, a deux combats, lutter contre les conditions carcérales et l'application de la peine de mort aux U.S.A et la défense des sans-papiers et des immigrés partout dans le monde. "Aucun être humain n’est illégal. Si l’esclavage a été un crime contre l’humanité, la façon dont on traite les immigrants aujourd’hui est un crime contre l’humanité", Angela Davis reste une black panthers.

 

nantes et le commerce triangulaire

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
immigration mémorial de l'abolition de l'esclavage