Le FC Nantes empoche trois points face au SC Bastia

Mariusz Stepinski félicité par René Girard lors du match FC Nantes - SC Bastia / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Mariusz Stepinski félicité par René Girard lors du match FC Nantes - SC Bastia / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Nantes a signé un succès étriqué mais capital face à Bastia samedi, pour la 8e journée de Ligue 1, ce qui devrait enlever un tout petit peu de pression sur l'entraîneur René Girard.

Par FB avec AFP

Grâce à ce succès, Nantes, provisoirement 16e avec 8 points est sûr de ne pas passer la trêve internationale dans la zone rouge, alors que
Bastia est dans le ventre mou du classement, 11e avec 10 points.

Incapables de s'imposer depuis la première journée, les Nantais abordaient cette rencontre face à Bastia sous la pression de leurs supporters qui ont déployé une banderole pour leur rappeler l'urgence de la situation: "Il n'y a plus aucune alternative: ce soir on gagne!"
Un message bien reçu par les Canaris, entreprenants en début de match et qui ont ouvert le score par l'intermédiaire de leur avant-centre Mariusz Stepinski après 18 minutes.

Sur une ouverture de Diego Carlos, prolongée par une déviation d'Emiliano Sala, le Polonais profitait de la sortie approximative de Vincensini pour inscrire le premier but nantais à la Beaujoire cette saison.
Une réalisation qui semble libérer Guillaume Gillet et ses coéquipiers, offrant un visage séduisant sans toutefois réussir à faire le break.

De la tête, Sala et Vizcarrondo ont manqué l'occasion de mettre leurs partenaires à l'abri avant la mi-temps.
De leur côté, les Bastiais, privés de nombreux joueurs, ont souffert dans le jeu mais se montrent dangereux par intermittence grâce à un Saint-Maximin plutôt inspiré. Le jeune attaquant formé à Saint-Étienne a notamment vu sa tentative échouer sur le poteau de Rémy Riou (30e).

Mais le FCN reste une équipe malade et la fin de match en témoigne.
A la peine défensivement, les Nantais ont dangereusement reculé, offrant aux Bastiais des occasions de revenir au score. Saint-Maximin, encore lui, oblige Riou à se détendre pour détourner le ballon sur sa barre transversale (88e).

La peur au ventre, Nantes a serré les dents et obtient sa première victoire à domicile de la saison. Sans être brillants, les Jaunes se donnent un peu d'air au classement et s'offrent quinze jours de répit avant d'affronter Lorient.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus