Nantes : deux jeunes pongistes handicapés, médaillés aux jeux mondiaux Special Olympics de Los Angeles

Les Juju ont également joué le double mixte mais ils n'ont pas réussi à être aussi performants que d'habitude et sont tombés sur plus fort qu'eux. Un groupe relevé... Le Panama et Bahrat (Inde). / © D. Gouty / APAJH 44
Les Juju ont également joué le double mixte mais ils n'ont pas réussi à être aussi performants que d'habitude et sont tombés sur plus fort qu'eux. Un groupe relevé... Le Panama et Bahrat (Inde). / © D. Gouty / APAJH 44

Juliette Vieux et Julian Potier de l'Institut Médico-Educatif Val-Lorie ont participé aux Jeux mondiaux Special Olympics à Los Angeles avec la délégation française du 21 juillet au 4 août 2015. Ils sont tous les deux médaillés avec de l'or pour Julian !

Par Claude Bouchet

Juliette Vieux et Julian Potier s'entraînent depuis décembre 2014 tous les mercredis matins pour participer aux tournois de tennis de table simple messieurs, simple dame et double mixte. Ils ont complété leur entraînement avec une inscription dans un club de la Ville de Saint-Herblain sur une section adaptée avec un entraînement par semaine.

Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés de Loire-Atlantique (APAJH 44)

Créée en 1970, l’APAJH 44 s’est distinguée historiquement par son engagement pour l’intégration des personnes handicapées avec une attention particulière portée à l’intégration scolaire. Conformément à sa devise "tout citoyen, tout handicap" elle a su développer et diversifier son activité pour ainsi accompagner des personnes présentant toutes les formes de handicap : sensoriel, moteur, intellectuel, polyhandicap. Pour conduire sa mission, l’Association revendique le respect et la dignité des individus, leur libre arbitre, le droit à la compensation des inégalités et l’accès pour tous à la citoyenneté.

Aujourd’hui, toujours inspirée par ces mêmes repères fondamentaux, l’APAJH 44 continue de développer ses actions pour un meilleur accompagnement individualisé de ses usagers. Tout en diversifiant ses soutiens concourant à la scolarisation des enfants en situation de handicaps, elle étend son projet dans un objectif plus global d’insertion. Cette volonté suppose d’élargir son action dans le temps et de la prolonger pour atteindre les objectifs fixés par le projet individualisé de chaque usager. Ce contrat, élaboré et co-signé avec l’usager doit être construit au croisement des désirs, des besoins et des capacités de chacun. Il couvre les champs de la formation, de l’emploi, du logement, de la culture, des liens sociaux, etc....

Concrètement, l’APAJH 44 accompagne 650 usagers, grâce à l’action de 350 salariés répartis dans 19 établissements et services, implantés dans les agglomérations nantaise et nazairienne.

Parallèlement, l’APAJH 44 a créée en 1987, le Festival Handiclap. Un évènement multiculturel qui aborde de manière festive la question du handicap et invite à échanger de manière originale. Au travers de cette action, l’APAJH 44 a su fédérer des collectivités locales et territoriales, des associations, des organismes publics et privés sensibilisés par le handicap, qui sont devenus de fidèles partenaires. Ce festival contribue également et fortement à faire reconnaître pour chaque individu handicapé, sa qualité de citoyen pleine et entière.






A lire aussi

Sur le même sujet

L'éléphant de Nantes en maintenance

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne