• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : wifilib étend sa toile en ville

Wifilib étend sa toile à Nantes et permet un accès illimité à haut débit dans l'hypercentre / © Robert Couse-Baker / CC flickr
Wifilib étend sa toile à Nantes et permet un accès illimité à haut débit dans l'hypercentre / © Robert Couse-Baker / CC flickr

Wifilib tisse sa toile dans l'hypercentre de Nantes, un moyen simple d'accès à internet sans passer par les réseaux 3G ou 4G de plus en plus saturés, 80 bornes sont déjà actives, offrant un internet à haut débit gratuit et en mobilité, moyennant une publicité toutes les 30 minutes de connexion

Par Christophe Turgis

Wifilib est né à Angers où 200 bornes wifi couvrent le centre ville, permettant par exemple une conversation vidéo en mobilité sans discontinuité. Filiale de l'entreprise Afone, opérateur angevin de télécom, wifilib est présent dans une dizaine de villes françaises.

Le réseau nantais est en cours de développement, 80 bornes sont déjà activées. Les promoteurs de wifilib avancent plusieurs avantages pour l'utilisateur ayant de gros besoins de transmission de datas.
Toutes nos machines communicantes ne communiquent pas toujours facilement en mobilité, comme les ordis portables et les tablettes, qui sont rarement équipées de cartes SIM permettant d'accrocher un émetteur 3G ou 4G.
Du côté du débit, le wifi offre des débits plus élevés, surtout en ville ou, très sollicités, les réseaux télécoms sont souvent saturés et offre des débits limités.
Les jeunes, gros consommateurs de datas et désargentés, sont des utilisateurs privilégiés.
Enfin, des utilisateurs auxquels on ne pense pas en premier lieu, les touristes. Nous avons tous connu cette situation à l'étranger de la facturation à prix d'or de la transmission des données pendant un séjour hors des frontières...


Comment ça marche ?

Wifilib passe des accords de partenariat avec des commerçants, comme des cafetiers par exemple, pour desservir une zone limitée, où les passants vont stationner quelques instants pour ce connecter. Dans le café, sur la terrasse ou sur la place à côté. L'utilisateur devra montrer patte blanche, et indiquer son mail, son téléphone et sa date de naissance avant de pouvoir naviguer sur la toile. C'est la Loi ! Ensuite, seule contrainte, visionner une publicité toutes les 30 minutes de connexion. On peut aussi faire le choix de souscrire à une offre payante.

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus