Pays de la Loire : la région s'arrêtera à midi en hommage aux victimes de l'attentat à Nice

© ChT
© ChT

Midi dans les Pays de la Loire, au terme du troisième jour de deuil National décrété par le président de la République, les ligériens observerons une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentant perpétré à Nice le 14 juillet.

Par Christophe Turgis

En vacances ou au travail les français ont le moral en berne. Sur les réseaux sociaux à côté des messages critiques ou polémiques des personnalités politiques, les français expriment à leur façon la douleur immense qui les frappe.

Les français doutent des mesures prisent par les pouvoirs publics pour leur protection, on commence à voir circuler sur les réseaux sociaux des messages comme celui ci, partagés des milliers de fois / © fb
Les français doutent des mesures prisent par les pouvoirs publics pour leur protection, on commence à voir circuler sur les réseaux sociaux des messages comme celui ci, partagés des milliers de fois / © fb


Des appels au recueillement dans la région

À Nantes, pour marquer cette minute de silence, le réseau de transports publics de l'agglomération nantaise (TAN) s'arrêtera durant une minute. Elle sera également observée, dans le service public nantais et métropolitain, sur le lieu de travail des agents.
La Maire de Nantes Johanna Rolland invite les Nantaises et les Nantais, où qu'ils se trouvent, à prendre part à cet hommage national et à témoigner de leur soutien aux victimes et à leurs proches.

Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique, invite "les élus, les agents départementaux ainsi que toutes celles et tous ceux qui le souhaitent à se réunir dans la cour de l’Hôtel du Département ce lundi 18 juillet, à 12 h, pour se recueillir en mémoire des victimes des attentats commis jeudi soir à Nice".
Une minute de silence sera observée à cette occasion dans le cadre de l’hommage national. Un rassemblement identique sera organisé au même moment sur l’ensemble des sites du Département.

À La Baule, la municipalité invite les habitants à se réunir à midi sur le parvis de l'hôtel de ville pour une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat de Nice.

À Angers, à l'appel du maire Christophe Béchu un rassemblement est organisé sur le parvis de l'Hôtel de ville à midi.

À Saumur la municipalité a publié un communiqué pour inviter les habitants à midi devant l'hôtel de ville : "la Ville de Saumur tient à rendre hommage aux victimes de l'attentat de Nice, perpétré jeudi 14 juillet.
Elle répondra ainsi à l'appel du Président de la République, qui a décrété trois jours de deuil national et une minute de silence lundi 18 juillet à 12 heures.
La minute de silence aura lieu devant l'Hôtel de ville de Saumur à 12 heures. "Tous les habitants du Saumurois y sont conviés, afin que nous nous retrouvions tous dans un esprit de fraternité, nécessaire en ces temps troublés
".


Les anciens combatants se mobilisent

Et puis, l’Union nationale des combattants de Loire-Atlantique (UNC 44) réagit après l’attentat meurtrier à Nice : "Nous exprimons toute notre compassion et notre solidarité aux victimes de ce lâche attentat. Nous partageons avec émotion la douleur des familles en deuil ainsi que les blessés qui sont gravement atteints physiquement et moralement". L’UNC appelle tous ses membres disponibles à "rejoindre la réserve opérationnelle afin de renforcer les Forces armées et la police".


Minute de silence à Angers

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus