Coronavirus : Cyril Dumoulin, gardien du H, à l'initiative d'une vente aux enchères solidaire de maillots “collectors”

Le sport au chevet du personnel de santé. A l'initiative de l'international de handball nantais Cyril Dumoulin, une vente aux enchères en ligne de maillots de collection a été créée pour soutenir les professionels de santé, en première ligne face au Covid-19. 

Par Lucas Baron

Des maillots de sports de collection mais aussi des médailles ou encore des crampons offerts par de généreux donateurs. Tels sont les produits proposés à l'occasion de cette vente aux enchères 2.0.

Les prix varient d'une dizaine à plusieurs milliers d'euros.

Derrière cette initiative, le gardien de handball du HBC Nantes et l'international français Cyril Dumoulin

"On ne montre aucune image de ce qui se passe dans les hôpitaux. Les gens n’ont pas conscience de la gravité de la situation. J’ai la grande chance d’être confiné à Nantes, d’avoir un jardin. J’ai des amis infirmiers. Ils ont besoin de notre aide, explique Cyril Dumoulin, c'est une fierté de voir cette solidarité s'exprimer à travers des sportifs qui veulent aider. Ils se manifestent eux-mêmes. Cette solidarité me touche. Elle s’exprime habituellement sur le terrain, c’est beau de la voir s’exprimer en dehors.
Objectif de cette vente solidaire #SPORTAIDONS, soutenir les professionnels de santé qui se mobilisent et œuvrent au quotidien pour faire face à la crise sanitaire. 

A ce jour, l'opération a permis de récolter une très jolie somme : 41 000€. Et ce n'est pas fini. ​​​​​​Selon Cyril Dumoulin, cette vente aux enchères est "un succès inespéré et "très impressionant". Entre 40 et 50 pièces ont été rapportées aux enchères. Une trentaine sont en attente.

Ce vendredi soir, des articles "collectors" seront mis en ligne. Notamment une pièce extrêmement rare. Le maillot du défenseur Maxime Bossis, ancien international français. Maillot qu'il portait lors de la finale de 1983 où le FC Nantes renversait le PSG 3-2 devant une foule de presque 50 000 spectateurs.
 

Comment ça marche ?

Les ventes aux enchères solidaires fonctionnent sous forme de promesses de dons. A la fin du temps imparti, la personne ayant formulé la "plus importante promesse de dons" remportera l'enchère.

Le paiement ne se fait pas directement sur le site. Un lien sera transmis à l'acquéreur pour effectuer son don grâce à la plateforme Yatus.
Une édition limitée du maillot du FC NANTES du très regretté N°9 Emiliano Sala. Une des pièces de collection disponible sur cette vente aux enchères. / © Charles Voisinne
Une édition limitée du maillot du FC NANTES du très regretté N°9 Emiliano Sala. Une des pièces de collection disponible sur cette vente aux enchères. / © Charles Voisinne
L'acheteur pourra alors bénéficier d'une réduction fiscale grâce au Cerfa qui lui sera délivré. L'objet acheté lui sera ensuite envoyé directement à son domicile à la fin du confinement. 
 
Pour rappel, les enchères versées sous forme de dons ouvrent droit à une réduction fiscale. 66% pour une personne physique, 60% pour une personne morale.

Par exemple, pour 100€ versés, cela ne vous coutera réellement que 34€. L’intégralité des bénéfices seront reversés au personnel soignant, en première ligne face à l'épidémie.
L'international de handball français Luka Karabatic, parrain de l'opération #SPORTAIDONS, lors d'une rencontre face aux hongrois du SC Pick Szeged à Paris en septembre dernier. / © MaxPPP
L'international de handball français Luka Karabatic, parrain de l'opération #SPORTAIDONS, lors d'une rencontre face aux hongrois du SC Pick Szeged à Paris en septembre dernier. / © MaxPPP
De nombreux sportifs se sont alliés à la cause pour promouvoir cette vente aux enchères. La judokate Barbara Harel, les athlètes Pascal Martinot Lagarde et Muriel Hurtis, le handballeur Luka Karakatic, le footballeur Benoit Costil, ou encore le cycliste Bryan Coquard.

Pour soutenir l'association et permettre au personnel de santé de travailler décemment et dans de bonnes conditions, il est également possible de faire directement un don sur cette plateforme.

Pour le moment, le record de cette vente aux enchères au profit du personnel de santé est d'un peu moins de 13 000 euros. Il s'agit de la plaque de champion de France 2001 des Canaris de Raynald Denoueix. Pour la petite histoire, l'ancien entraîneur du FC Nantes en avait à l'époque lui-même fait don aux soignants !

Sur le même sujet

Les + Lus