Covid-19 : le port du masque obligatoire sur les marchés de Noël

Publié le
Écrit par Christophe Turgis
Le port du masque est obligatoire sur les marchés de Noël, comme dans tous les lieux à forte densité de population, ici place Royale à Nantes
Le port du masque est obligatoire sur les marchés de Noël, comme dans tous les lieux à forte densité de population, ici place Royale à Nantes © FRANCK DUBRAY / MAXPPP

Le port du masque est obligatoire sur les marchés de Noël. Premier marché ouvert dans la région celui de la Place Royale à Nantes depuis le 19 novembre. La pandémie est repartie très fortement à la hausse, pour autant le pass sanitaire n'est pas exigé, pour l'instant.

Publication après publication de l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire, les chiffres de l'épidémie de covid-19 montrent une inquiétante reprise épidémique. Affaiblissement des défenses immunitaires chez les personnes âgées, et vaccinées de puis plus de six mois, mais aussi chez les plus jeunes.

Pierre Blaise, le médecin épidémiologiste de l'ARS avance une explication : "Au bout de six mois la vaccination perd de son effet, c'est quelque chose de connu avec d'autre vaccins. Certains donnent une immunité définitive tout comme la maladie, et d'autres donnent un immunité transitoire, comme c'est le cas pour les personnes qui ont été touchées par la covid-19". Avec le rappel vaccinal pour les personnes âgées de plus de 65 ans, ce sont désormais les 40 - 65 ans qui arrivent aux urgences des hôpitaux.

Le scientifique voit aussi une explication saisonnière à cette reprise épidémique, celle du froid qui arrive. Une période qui affaiblit naturellement les corps, et favorise le développement des maladies. "Et puis, plus il fait froid, moins nous sortons et plus nous nous réunissons au chaud, ce qui facilite, voir accélère la transmission des virus", indique le médecin. Et le covid avec son variant delta particulièrement contaminant, profite de cette situation. Pierre Blaise répète sans lassitude :"Il faut donc aérer les locaux, et appliquer scrupuleusement les gestes barrières".

En théorie, pour pouvoir se passer des gestes barrières et des mesures de prévention, il faudrait un taux de couverture dans la population générale de 90%, ce qu'on ne peut pas atteindre puisqu'on ne vaccine pas les enfants, et qu'il reste une frange de population qui n'est pas vaccinée.

Le masque obligatoire pour les marchés de Noël

Pour les marchés de Noël, le préfet de la région des Pays de la Loire s'appuie sur une disposition générale, "considérant que ce sont des espaces accueillant beaucoup de monde ils tombent sous le coup des espaces densément occupés, et donc le port du masque sera obligatoire sur les marchés de Noël". Tout comme sur les marchés alimentaires dans les villes et les bourgs, à proximité des arrêts de bus ou de tramway en ville, d'une manière générale.

Le pass sanitaire n'est pas exigé. Le préfet de région indiquait il y a quelques jours qu'il allait en discuter avec les préfets départementaux. Aucune décision ne semble devoir être prise pour l'application d'une telle mesure.

Les derniers chiffres de l'épidémie dans la région

Le dernier bulletin de l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire en date du 19 novembre, le 260ème depuis le début de la crise sanitaire en février 2020, fait état d'un taux d'incidence à 184 cas pour 100 000 habitants (+20% en trois jours). Le département de Maine-et-Loire dépasse les 200 avec 214 cas our 100 000 habitants.

De quoi inquiéter les autorités de santé, qui redoutent un afflux des patients covid en réanimation qui aggraverait la pression hospitalière. 341 personnes sont hospitalisées "covid" ce 19 novembre, là encore le Maine-et-Loire arrive en tête avec 111 personnes hospitalisées dont 32 en réanimation.

×
Les chiffres de la pandémie de covid-19 dans les Pays de la Loire le 19 novembre 2021
Crédits : ARS Pays de la Loire

Pour mémoire, 2931 personnes sont mortes du covid-19 à l'hôpital et 1224 en Ehpad (+9 et 0 sur trois jours) depuis le début de la crise sanitaire dans les Pays de la Loire.



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.