Covid-19 : moins de nouveaux cas, enfin la décrue dans les Pays de la Loire ?

Publié le
Écrit par Christophe Turgis .

D'une semaine sur l'autre, les chiffres du Covid-19 baissent d'une façon significative dans les Pays de la Loire. Pour autant, de nombreuses personnes sont toujours hospitalisées et 33 personnes sont mortes du covid durant la dernière semaine dans notre région.

Les chiffres publiés par l'Agence Régionale de Santé (ARS) indiquent tous une baisse des nouveaux cas de Covid-19 dans les Pays de la Loire. Le nombre de cas positifs baisse dans les cinq département, passant de 43 569 la semaine dernière à 28 981 le 26 avril.

Rapporté aux 100 000 habitants, le Taux d'incidence passe sous la barre des 1 000 cas dans les cinq départements. Passant en moyenne régionale de 1 146 à 881 cas. Seule la Vendée se situe encore au dessus de 900 avec 956 cas pour 100 000 habitants.

Pour les hospitalisations, leur nombre baisse dans trois départements, le Maine-et Loire voit leur nombre augmenter de 299 à 309, et la Vendée de 99 à 104.

Le nombre des admissions en réanimation baisse sur l'ensemble de la région de de 69 personnes à 66. Avec des disparités départementales fortes, -7 en Loire-Atlantique, mais +2 en Maine-et-Loire, +2 en Vendée. Pas de variations en Sarthe et Mayenne.

Enfin le nombre des personnes mortes du Covid-19 continue d'augmenter, 1450 morts en Établissements Médicaux Sociaux (+2), et 3883 à l'hôpital (+30) entre le 21 et le 26 avril.

La vaccination

La vaccination reste toujours plus que jamais d'actualité. Si elle n'empêche pas la maladie, elle en limite les effets les plus graves.

Elle est recommandée pour tous dès 5 ans avec deux doses. Un rappel vaccinal est ensuite recommandé pour toutes les personnes de 12 ans et plus. La vaccination est obligatoire pour les personnes travaillant dans les secteurs, sanitaire, social et médico-social avec, depuis le 30 janvier 2022, un rappel exigé.

Qui est concerné ?

La vaccination est recommandée aux personnes de 80 ans et plus, aux résidents des EHPAD et USL et aux personnes immunodéprimées. Ces personnes peuvent effectuer un deuxième rappel (4ème dose le plus souvent). Celle-ci peut être faite dès 3 mois après la première dose de rappel ou une infection à la Covid-19.

Les personnes âgées de 60 à 79 ans peuvent recevoir une seconde dose de rappel à partir de 6 mois après le dernier rappel ou une infection à la Covid-19.

Se faire vacciner

Si les centres de vaccination ferment dans notre région, de nouvelles possibilités sont offertes aux personnes qui le souhaitent, comme solliciter une infirmière libérale sans ordonnance. C'est possible depuis le 26 mars 2022. Tous les infirmiers diplômés d'État (IDE) inscrits à l’Ordre national des infirmiers peuvent désormais prescrire et administrer les vaccins anti-Covid-19.

La vaccination en officine reste possible si le pharmacien la pratique, mais l'ordonnance d'un médecin est nécessaire.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité