Covid-19 : à Nantes, l'association Place au Vélo contre le port du masque pour les cyclistes

Alors que le port du masque est devenu obligatoire dans plusieurs zones du centre-ville de Nantes, l'association Place au Vélo demande une exception pour les cyclistes.

Au mois de mai, la ville de Nantes avait préparé le déconfinement en aménageant plus de pistes cyclables, comme ici sur le pont Willy Brandt
Au mois de mai, la ville de Nantes avait préparé le déconfinement en aménageant plus de pistes cyclables, comme ici sur le pont Willy Brandt © DR Gaelle Hautbois
Elle avait été la star du déconfinement : la bicyclette a-t-elle encore la cote auprès des décideurs? Si la ville de Nantes a pérennisé plusieurs pistes cyclables lancées au mois de mai dernier, elle a aussi précisé que le port du masque s'appliquerait également aux vélos. 

Dans un communiqué, l'association Place au Vélo prend clairement position contre cette mesure, asurant que "le risque de contagion à vélo est nul ou extrêmement faible". Surtout, elle argumente en expliquant qu'"il ne faut pas porter de masque quand on fait de l’exercice ou un effort physique car les masques peuvent réduire l’aisance respiratoire. Pendant cet exercice, la principale mesure de prévention consiste à garder une distance physique d’au moins 1 mètre avec les autres."

À Paris, les cyclistes ont été dispensés du port du masque, une décision également suivie par la préfecture de Mayenne. L'association interpelle donc la ville de Nantes ainsi que la préfecture de la Loire-Atlantique sur cette question, rappelant que chaque cycliste doit cependant porter un masque dès lors qu'il arrive à destination.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société vélo économie transports