Deux week-ends de concerts pour fêter les quinze ans de l'emblématique salle de concert nantaise Le Ferrailleur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Guillaud .

À l'heure où la Scène Michelet ferme ses portes, le Ferrailleur apparaît plus que jamais comme l'un des derniers bastions nantais pour écouter des groupes émergents ou des musiques de niche. Il fête du 19 au 29 mai ses quinze ans par deux week-ends de concerts. De quoi souffler les bougies en famille...

Et elle est nombreuse la famille. En quinze ans, le Ferrailleur a accueilli plus de 2500 concerts dans ses murs, 5000 artistes sur scène et bien entendu quantité d'amateurs de musique rock, punk ou metal. De quoi en faire un lieu emblématique de la culture rock à Nantes.

"J'ai toujours voulu monter une vraie salle de concert, un club à l'anglaise. La jauge du Ferrailleur, 300 places, est parfaite, ça en fait un lieu intime, un lieu de découvertes où les spectateurs et les artistes peuvent presque se toucher", nous confiait le boss Thomas Nedelec à l'occasion des 10 ans de la salle dans une interview à retrouver ici.

De ce côté-là, rien n'a changé, la jauge est restée la même offrant il est vrai une proximité rare avec les artistes...

À l'affiche de ces quinze ans, plus d'une vingtaine de groupes parmi lesquels les Américains Nashville Pussy, les Franciliens Frustration et Pogo Car Crash Control, les Bordelais Year of No Light, les Orléanais Komintern Sect, les Nantais Mad Foxes, Simone d'Opale ou encore Geoffrey le Goaziou. Bref, ça risque fort de bouger, de suer, de pogoter du côté du hangar à bananes. Habillez-vous léger et rendez-vous du 19 au 22 mai et du 26 au 29 mai pour souffler les bougies...

Plus d'infos sur la programmation ici

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité