• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Grève des fonctionnaires : les Pays de la Loire au ralenti

Le service public enterré ce mardi 10 octobre 2017 à Saint-Nazaire / © Christophe François - France 3 Pays de la Loire
Le service public enterré ce mardi 10 octobre 2017 à Saint-Nazaire / © Christophe François - France 3 Pays de la Loire

Des rémunérations gelées, 120 000 postes en moins annoncés dans les annéees à venir, des questions sur le statut de fonctionnaire..... Pour la première fois en 10 ans, les 9 syndicats de la fonction publique appellent à la grève ce mardi 10 octobre. 

Par Jérôme Soulard

C'est un appel à la grève unitaire, lancé  par tous les syndicats de fonctionnaires. Une entente syndicale qui va se traduire par des services publics au ralenti ou carrément à l'arrêt, avec écoles, crèches, bibliothèques ou gymnases impactés, en plus de perturbations dans le ciel, les hôpitaux ou services postaux.


Dans l'enseignement


Tous les enseignants sont appelés à la grève par leurs syndicats, y compris ceux du privé. Selon le Snuipp-FSU, premier syndicat dans le primaire, près d'un enseignant sur deux sera en grève. Nantes comptera 26 écoles fermées, obligeant la ville à déclencher un service minimum d’accueil, 68 verront leur activité perturbée.
Par ailleurs, 44 restaurations seront fermées ; 34 accueilleront les enfants avec des pique-niques fournis par les familles. Quatre ouvriront avec des repas froids. Une trentaine d’accueils périscolaires seront fermés. 

La loi d'août 2008 a instauré un droit d'accueil des élèves en maternelle et élémentaire. Mais le service minimum ne sera pas assuré partout. L'estimation plus difficile à mesurer dans le second degré. 
Mais une chose est sûre, il sera compliqué de manger à la cantine ce midi dans beaucoup d'établissements. Trois sujets irritent particulièrement les enseignants : les salaires, la réinstauration du jour de carence et la réduction du nombre de contrats aidés, qui jouent un rôle-clé pour le bon fonctionnement des établissements.

Côté Hôpitaux


Première depuis la loi Bachelot de 2009, une dizaine de syndicats de praticiens hospitaliers (PH) se sont joints à l'appel de la fonction publique. Médecins, pharmaciens et dentistes sont invités à faire grève avec les personnels paramédicaux (aide-soignants, infirmiers, etc...) pour dénoncer "la dégradation de leurs conditions
de travail et l'étranglement financier"
de l'hôpital.

Au CHU de Nantes, certaines opérations mineures seront déprogrammées. Mais les urgences travailleront normalement. Pour les autres services, certains  fonctionneront comme un dimanche, c'est-à-dire avec 25 % des effectifs en moins. Avec des conditions de travail dénoncées comme étant de plus en plus difficiles, la grève devrait être suivie selon les syndicats.

Fait inédit depuis 2009, une dizaine de syndicats de praticiens hospitaliers (médecins, pharmaciens, dentistes) se joint à l'appel du secteur paramédical (infirmiers, aides-soignants).

38 vols annulés à l'aéroport de Nantes 


Selon la direction d’AGO (Aéroports du grand ouest), qui gère l’aéroport de Nantes Atlantique, 38 vols seront annulés au départ ou à l’arrivée de Nantes, soit 27 % du trafic impacté. Toutes les destinations sont touchées. Avant de se rendre à l’aéroport de Nantes-Atlantique, mieux vaut consulter les horaires.

Des retards et des annulations à surveiller aussi dans les transports en commun. Les différents rassemblements vont forcément occasionner des gênes sur les lignes qui passent dans les centres villes comme à Nantes.


Deux manifestations ont débuté ce matin à Nantes et à Saint-Nazaire vers 10H. 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus