• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Marathon de Nantes : les filles à Côtelettes dans la course pour la bonne cause

© DR
© DR

A l’occasion du Marathon de Nantes ces 27 et 28 avril 2019, le Club des Filles à Côtelettes rentre dans la course et compte bien envoyer du steak ! Réunies par l’amour de la bonne viande, c’est avec fierté qu’elles vont galoper en bande pour 3 associations caritatives.

Par Claude Bouchet

Elles n’ont pas choisi n’importe quelle épreuve sportive ! Le Marathon de Nantes est une course engagée. En partenariat avec Interbev Pays de la Loire, il organise cette année la vente aux enchères solidaire de six vaches sculptées par un collectif d’artistes nantais, installées anciennement sur la ligne d’arrivée du marathon.
 
4 des 6 vaches mises en vente / © DR
4 des 6 vaches mises en vente / © DR

L’intégralité des recettes sera reversée à trois associations caritatives locales : Les restos du coeur, la Banque Alimentaire et Brin de Causette.

Au coeur du village, le "Flexi’studio" sensibilisera le public à l’importance d’allier alimentation équilibrée et pratique régulière d’une activité sportive pour rester en bonne forme.

Dans ce studio aux allures de salle de sport, animé par un coach sportif et une diététicienne, les séances vont se succéder au rythme de la musique… L’occasion pour le public de partager un moment d’échange et de convivialité avec des Filles bien dans leurs baskets et dans leurs côtelettes ! 

À Nantes sur le marathon de l'édition 2019, elles sont 25 à s'engager dans la course.

Les filles à Côtelettes, c'est quoi ce truc ?

Depuis 2018, les Filles à côtelettes organisent des évènements insolites. Le Club des Filles à Côtelettes est une communauté virale avec pour ambition de réunir des talents de tous horizons pour « Partager l’envie de bien vivre et mieux manger, libre de tout préjugé ». Collectif impertinent, ouvert à tous, toujours en quête de nouveautés et de saveurs. À travers ces événements, le souhait est de fédérer les Filles à Côtelettes qui s’ignorent autour d’expériences décomplexées !
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus