Météo. Au secours ! Ça va durer encore longtemps ce temps de chien ?

Les averses se suivent et se ressemblent depuis cet automne. Si les Pays de la Loire sont habitués à des hivers gris et pluvieux, cette édition 2023/2024 joue les prolongations et atteint le moral des ligériens qui aimeraient voir le printemps arriver. Encore un peu de patience nous dit Météo France.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ce 3 avril, la voisine sort de chez elle armée d'un parapluie, qui visiblement, ne fera pas une mauvaise saison de plus. Quelques baleines ont lâché prise et le tout a la mine des mauvais jours. 

Sous le pébroc, la retraitée avance, voutée sous l'averse qui, malicieusement, a attendu sa sortie pour tomber pile sur elle. "Y'en a marre de ce temps !" lâche-t-elle. 

Des scènes comme celle-ci sont quotidiennes en ce moment. Même si la température a un peu grimpé, le ciel gris et les ondées qui s'enchaînent nourrissent pas mal de conversations. Et quand un coin de nuage se déchire et laisse passer quelques rayons de soleil, on se prend à y croire. Patience. 

"Les gens viennent chercher de la vitamine C"

Quelques-uns craquent et vont chercher en pharmacie les vitamines que le ciel leur refuse. Une attitude qu'en fait les pharmaciens constatent à chaque changement de saison. Et encore plus depuis la pandémie de covid. 

"À chaque changement de saison, on constate une certaine asthénie, de la fatigue, nous dit une pharmacienne de Nantes. Les gens viennent chercher de la vitamine C, du magnésium, des oligo-éléments. Surtout depuis le covid. Les gens prennent plus soin d'eux, de leur système immunitaire."

Mais, malgré ces mois très pluvieux, on ne se précipite pas pour autant chez le voyagiste pour aller prendre son billet pour une destination plus clémente. Les marchands de soleil font, eux aussi, grise mine. C'est comme si les projets de voyage n'aboutissaient pas en ce moment.

"Quand il fait mauvais, ça a plus de difficulté à se concrétiser" constate bizarrement une conseillère d'une agence. 

Alors, est-ce que ça va s'arrêter ce mauvais temps ?

Encore une semaine à attendre

Selon le prévisionniste que nous avons sollicité à Météo France, nous sommes toujours, et pour quelques jours encore, sous l'influence d'une dépression qui concerne tout l'Atlantique nord.

"Une vaste dépression qui nous a occupés pendant tout le mois de mars, nous dit ce prévisionniste. Un temps doux et pluvieux. Mais il ne fait pas froid. Nous n'avons pas de gelées. Même si le soleil est en berne !"

Ce régime d'averses va se poursuivre encore six jours, nous dit-on. Six jours où il pleuvra forcément à un moment donné de la journée... ou de la nuit.

"À partir du mardi 9 avril, nous annonce notre prévisionniste, la dépression fera place à une poussée anticyclonique avec, au moins jusqu'à la fin de la semaine, un temps doux, des températures au-dessus des normales saisonnières et du soleil."

Le printemps s'installe ? Impossible de l'affirmer, mais l'amélioration arrive. C'est déjà ça. Comme disent les paysans : "Un beau temps est un temps qui ne dure pas".

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv