Mort d'Henri Michel : Michel Platini perd "un ami d'une fidélité et d'une loyauté rares"

Les réactions se succèdent après l'annonce de la disparition d'Henri Michel. L'ancien international et milieu de terrain des Canaris dans les années 70 est mort d'un cancer.

"Un ami d'une fidélité et d'une loyauté rares", a réagi mardi Michel Platini, l'ex-capitaine des Bleus, après le décès d'Henri Michel, son ancien sélectionneur en équipe de France.
"Outre sa carrière monumentale, Henri était un homme exceptionnel. Un ami d'une fidélité et d'une loyauté rares. Un compagnon avec lequel vous pouviez aller jusqu'au bout du monde sans jamais douter de son soutien et de sa présence. Je suis très triste", a déclaré l'ancien N°10 de l'équipe de France.

Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF), a appris avec "une immense tristesse", la disparition d'Henri Michel, soulignant la "carrière remarquable de joueur et d’entraîneur" de l'ancien milieu de terrain nantais.

Sur son compte Twitter, Luis Fernandez estime que la mort d'Henri Michel est "une grande perte pour le football français...Il a été un grand joueur , un grand entraineur et surtout un très grand homme ."
Le FC Nantes rend hommage à "une légende". "figure emblématique des jaunes et verts".
Johanna Rolland, la maire de Nantes a tenu à adresser "ses plus sincères condoléances". "J'ai une pensée pour sa famille, ses proches et l’équipe du FC Nantes", écrit-elle dans un communiqué.

Henri Michel est décédé mardi d'un cancer. Le milieu de terrain, né à Aix-en-Provence, a joué au FC Nantes de 1966 à 1982, remportant trois titres de champion de France et une Coupe de France avec les Canaris.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité