Cet article date de plus de 3 ans

Nantes : 4e nuit de tensions dans plusieurs quartiers

Encore des voitures brûlées et encore des dégradations. Il n'y a pas eu de retour au calme à Nantes dans la nuit de vendredi à samedi. De nouveaux incidents ont eu lieu dans plusieurs quartiers de la ville pour la quatrième nuit consécutive.
L'appel au calme lancé en fin de journée par le procureur de la République n'a pas été entendu. Il avait expliqué lors de sa conférence de presse que le policier avait menti. A l'issue de sa garde à vue, le CRS a avoué qu'il n'était pas en état de légitime défense au moment où il a tiré. Un tir qu'il dit accidentel.

Des feux de voitures et des dégradations ont eu lieu dans plusieurs quartier de la ville et de communes de la proche périphérie comme Saint-Herblain, Rezé et Orvault. Dans les quartiers du Breil et de Bellevue, les forces de l'ordre ont essuyé des jets de cocktails Molotov et ont répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes.

Pour les victimes d'incendies et de vandalisme, un numéro a été mis en place le 02 40 41 9000.

Ce samedi soir encore, les bus et les trams s'arrêteront à 22 heures 30 pour des raisons de sécurité. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
violence faits divers