Nantes : la colère et la tristesse des bénévoles des restos du cœur

Il accueillait des personnes en difficulté depuis 1986, le resto du cœur Boulevard Gustave Roch à Nantes va fermer. / © France Télévisions Céline Dupeyrat
Il accueillait des personnes en difficulté depuis 1986, le resto du cœur Boulevard Gustave Roch à Nantes va fermer. / © France Télévisions Céline Dupeyrat

L'accueil des Restos du Cœur situé Boulevard Gustave Roch à Nantes va fermer. Les bénévoles qui y travaillent pour certains depuis de nombreuses années sont révoltés, dégoûtés. Ils ne comprennent pas pourquoi. 1100 familles viennent s'y ravitailler l'été et autant l'hiver.

Par Olivier Quentin

"On est une famille souligne Charlotte, on partage tout, le bonheur, les tristesses, c'est un déchirement !"

Charlotte est en colère mais elle est aussi blessée. Elle ne comprend pas pourquoi on va fermer le centre des Restos du Cœur Boulevard Gustave Roch à Nantes. Elle fait partie de la collégiale de quatre personnes qui gère cet accueil et des quatre-vingts bénévoles qui le font vivre.

"On nous dit que notre centre est trop vétuste mais on aurait pu rester ouvert une année de plus."

Charlotte est convaincue que la décision n'est pas justifiée et de souligner les frais engagés il y a deux ans pour mettre les locaux aux normes.
 
Charlotte est bénévole ici depuis 17 ans. La fermeture du centre est un déchirement pour elle. / © France Télévisions Céline Dupeyrat
Charlotte est bénévole ici depuis 17 ans. La fermeture du centre est un déchirement pour elle. / © France Télévisions Céline Dupeyrat


A la dernière saison d'été qui vient de se terminer, ce centre est venu en aide à 1100 familles. Aide alimentaire, vêtements, écoute, le centre avait même une coiffeuse et une couturière.

Huguette, 84 ans, inséparable avec sa machine, faisait des ourlets et d'autres travaux de couture pour mettre les vêtements aux dimensions. Elle avait pris la décision d'arrêter et puis était revenue, ça lui manquait trop.
 
Huguette faisait de la couture sur les vêtements des bénéficiaires. / © France Télévision Céline Dupeyrat
Huguette faisait de la couture sur les vêtements des bénéficiaires. / © France Télévision Céline Dupeyrat
Il y avait aussi Nadine. Cette femme de 52 ans, avait quitté son travail pour aller en école d'esthéticienne. Elle venait ici tous les mardis pour proposer de la socio-esthétique, des soins très appréciés. 

Nadine faisait de la manucure mais aussi des massages des mains, du cou, du visage.

"C'est un moment très chaleureux témoigne Charlotte, tout à l'heure, c'est un vieux monsieur de 72 ans qui est venu se faire masser les mains. Il vit seul. Il avait une belle vie avant et puis la dégringolade. Après le soin, il est reparti détendu."
 
Outre l'aide alimentaire, le centre fournissait aussi des vêtements gratuits aux bénéficiaires. / © France Télévisions Céline Dupeyrat
Outre l'aide alimentaire, le centre fournissait aussi des vêtements gratuits aux bénéficiaires. / © France Télévisions Céline Dupeyrat

Les bénéficiaires dont une majorité de migrants, seront redirigés vers les autres centres de Saint-Sébastien-sur-Loire, Boulevard Dalby à Nantes, Orvault et Saint-Herblain.

"Aucun bénévole ne veut aller dans les autres centres" annonce Charlotte qui précise que ces centres vont devoir gérer un surcroît de bénéficiaires du fait de la fermeture des locaux du Boulevard Gustave Roch.

A la Ville de Nantes, propriétaire des lieux, on précise que la décision de fermeture a été prise par les instances dirigeantes des Resto du Cœur. La Ville de son côté est à la recherche d'autres locaux susceptibles d'accueillir l'activité.

La fermeture est prévue pour le 7 novembre, juste avant le début de la saison d'hiver. Ce centre avait ouvert en 1989.


 

Sur le même sujet

Les + Lus