• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : la députée LREM Sophie Errante renonce à sa candidature à la mairie 

© Vincent Isore / MaxPPP
© Vincent Isore / MaxPPP

Celle qui s’était fait remarquer en confondant la place Graslin de Nantes avec celle de la Comédie à Montpellier, Sophie Errante, députée LREM du vignoble nantais, a finalement annoncé qu’elle renonçait à participer à l’élection municipale de Nantes.

Par Pauline Thurier

Elle est revenue sur sa décision. Sophie Errante, députée LREM de Loire-Atlantique, ne se présentera finalement pas à l’élection municipale de Nantes.

En mai dernier, elle s’était fait remarquer lors de l’annonce de sa candidature. Sur son site, elle avait publié une photo de la place de la Comédie à Montpellier, alors qu’elle se déclarait candidate à la mairie de Nantes. 
Cette “erreur humaine”, comme elle l’a qualifiée par la suite, lui a valu un petit buzz. Avec le hashtag #TweeteCommeLaDéputéeLREMSophieErrante, les internautes ont multiplié les blagues en postant des photos décalées.

Sophie Errante renonce à sa candidature pour des raisons de calendrier. Dans un communiqué, elle s’explique : “Les conditions n’étant pas réunies au 31 juillet dernier pour me permettre de mener la campagne que je souhaitais avec les Nantaises et les Nantais, j’ai informé la Commission nationale des investitures de La République en Marche du retrait de ma candidature à l’élection municipale de mars 2020, n’ayant nul doute de la qualité de la candidature qui sera retenue”

Ainsi, La République en Marche n’a pas encore investi de candidat pour l’élection municipale de Nantes, alors que des candidates d’autres partis se sont déjà déclarées comme la maire sortante, Johanna Rolland (PS), Laurence Garnier (LR) et Julie Larnoes, vice-présidente de la métropole nantaise du parti Europe Ecologie Les Verts. 

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus