Nantes : l'entrepreneur Guillaume Rolland lève des fonds pour Oria, un nouvel objet connecté

Guillaume Rolland, fondateur de Sensorwake, s'attelle à un nouveau projet. / © Sensorwake
Guillaume Rolland, fondateur de Sensorwake, s'attelle à un nouveau projet. / © Sensorwake

Le tout jeune entrepreneur nantais Guillaume Rolland continue son début de carrière très prometteur. Après avoir créé le réveil à odeurs à 19 ans, il travaille sur un nouvel objet connecté baptisé Oria, pour améliorer le sommeil, toujours grâce aux parfums.

Par Cécilia Sanchez

Guillaume Rolland a du nez. Ce Nantais a connu un beau succès avec son réveil à odeurs Sensorwake, qu'il a créé à 18 ans et avec lequel il avait remporté la médaille d'or du concours Lépine, puis le prestigieux concours Google Science Fair. Grâce à ce prix, il avait pu commercialiser son réveil dès mai 2015.

Sensorwake, le premier réveil olfactif au monde, est nantais

Depuis, il a interrompu ses études et installé sa start-up dans des bureaux prêtés par l'Ecole des Mines de Nantes et a continué de créer, inventer, conceptualiser. Toujours intéressé par les odeurs et le sommeil, Guillaume Rolland s'est attelé à la réalisation d'un diffuseur de parfums pour améliorer la qualité du sommeil baptisé Oria.

1,6 million d'euros

Il a annoncé jeudi 4 mai une levée de fonds de 1,6 million d'euros grâce, en partie, à la région Pays de la Loire et à la société suisse Givaudan, un des leaders mondiaux de la parfumerie, qui a créé les capsules d'odeurs pour le réveil et ce nouveau diffuseur.


Prometteuse, son invention est présentée au concours Lépine à Paris et a été distinguée au CES de Las Vegas. L'objet diffuse un parfum relaxant pour favoriser l'endormissement, puis un autre, qui permet de dormir plus longtemps et mieux. Ils ont été développés grâce à des études cérébrales qui prouvent leur efficacité sur le sommeil. 

En attendant qu'Oria arrive sur votre table de nuit, vous pouvez devenir beta testeur du produit en vous inscrivant sur le site de la start-up.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus