Sensorwake, le premier réveil olfactif au monde est nantais

Parmi les projets les plus populaires du CES 2016, SensorWake a confirmé la bonne impression laissée par son réveil olfactif, le premier objet connecté de la startup nantaise. / © ROBYN BECK / AFP
Parmi les projets les plus populaires du CES 2016, SensorWake a confirmé la bonne impression laissée par son réveil olfactif, le premier objet connecté de la startup nantaise. / © ROBYN BECK / AFP

C'est une belle histoire mais qui ne fait que commencer. Un jeune étudiant nantais de 19 ans, invente un objet plutot innatendu : le réveil à odeur. Terminée la sonnerie crillarde qui vous fait sursauter. Place au café, chocolat ou encore odeur de la mer pour vous tirer du lit...

Par Claude Bouchet

Il était une fois un étudiant bricoleur à ses heures. Dans la maison familiale à Nantes, Guillaume Rolland imagine il y a un peu plus d' 1 an un réveil à odeur. L'idée lui vient d'une discussion avec son père directeur d'une maison de retraite. Avec l'âge on entend pas la sonnerie, c'est donc une odeur qui servira de réveil...

Il en fait un objet grand public, baptisé le Sensorwake. Très vite il créé le buzz sur le net un peu partout sur la planète. Et puis arrive un jour la bonne nouvelle, le petit frenchie de 19 ans gagne le prestigieux concours de Google Science Fair avec à la clé une invitation dans la Sillicone Valley en Californie.

Tout s'enchaîne très vite. L'école des mines de Nantes lui prête des locaux au milieu d'une douzaine d'autres starts-up. 

>>notre reportage en vidéo

Sensorwake, le premier réveil olfactif au monde est nantais
C'est une belle histoire mais qui ne fait que commencer. Un jeune étudiant nantais de 19 ans, invente un objet plutot innatendu : le réveil à odeur. Terminée la sonnerie crillarde qui vous fait sursauter. Place au café, chocolat ou encore odeur de la mer pour vous tirer du lit...  - France 3 Pays de la Loire


Sur le même sujet

L'éléphant de Nantes en maintenance

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne