Nantes : une fusillade entre Roms et gens du voyage fait plusieurs blessés, un camp incendié

Ce dimanche 1er décembre le camp de Roms du chemin des Bouderies a été incendié. Toutes les caravanes, installées sur le site ont brûlé. / © Vincent Raynal-France Télévisions
Ce dimanche 1er décembre le camp de Roms du chemin des Bouderies a été incendié. Toutes les caravanes, installées sur le site ont brûlé. / © Vincent Raynal-France Télévisions

Les faits se sont déroulés à Orvault dans le camp de la Jalière, près de Nantes. Une fusillade a éclaté dimanche 1er décembre. Plusieurs personnes ont été légérement blessées. La police, ce lundi, a bouclé le périmètre.

Par Céline Dupeyrat

Les coups de feu ont retenti en plein milieu d'après-midi, ce dimanche 1er décembre, à Orvault, près de Nantes, sur le camp de la Jalière.
L'altercation a opposé des roms et des gens du voyage. Selon les premières constatations, au moins un fusil de chasse aurait été utilisé et plusieurs personnes blessées.

Trois interpellations

Selon les enquêteurs, un Rom de 47 ans a été arrêté à la sortie du CHU dimanche à 18 heures. Un individu a par ailleurs était placé en garde à vue pour violences avec arme en réunion.
Après les coups de feu de ce dimanche 1er décembre, le calme semble être revenu sur le camps roms d'Orvault. / © Vincent Raynal-France Télévisions
Après les coups de feu de ce dimanche 1er décembre, le calme semble être revenu sur le camps roms d'Orvault. / © Vincent Raynal-France Télévisions
Une enquête est en cours pour déterminer le rôle de chacun et l'origine des affrontements.

Un camp incendié à Saint-herblain

Parallèlement, ce dimanche soir 1er décembre, un camp de roms situé à Saint-Herblain, chemin des Bourderies a été incendié aux alentours de 19h30. Cinq caravanes ont brûlé et des véhicules ont été dégradés. Ce lundi matin, le camp, surveillé par des policiers, était désert.
Le camp de Roms ravagé par les flammes dimanche 1er décembre est désert ce lundi matin. / © Vincent Raynal-France Télévisions
Le camp de Roms ravagé par les flammes dimanche 1er décembre est désert ce lundi matin. / © Vincent Raynal-France Télévisions
Pour l'instant, les enquêteurs n'établissent pas de lien entre les deux affaires, mais aucune hypothèse n'est écartée. Il pourrait donc s'agir d'un règlement de compte, en représaille, entre les deux communautés.
La police est encore présente sur le site de Saint-Herblain qui a brûlé dimanche 1er décembre aux alentours de 19heures30 / © Vincent Raynal-France Télévisions
La police est encore présente sur le site de Saint-Herblain qui a brûlé dimanche 1er décembre aux alentours de 19heures30 / © Vincent Raynal-France Télévisions

Sur le même sujet

Les + Lus