Nantes : le chanteur HK invité par les cafetiers opposés au pass-sanitaire

Sa chanson, "Danser encore", écrite au début de la crise sanitaire est devenue, à la faveur des réseaux sociaux, un hymne anti-confinement. Chanteur populaire engagé, HK était ce dimanche à Nantes pour soutenir bistrotiers, serveurs, serveuses et artistes.

On lui doit "On lâche rien", ce refrain scandé dans la plupart des manifestations, et surtout le désormais fameux "Danser encore", un hymne anti-confinement repris partout en France par des groupes de citoyens aussi hétéroclites que militants.

"Danser encore", une vidéo vue plus de 5 millions de fois ©HK et les Saltimbank

HK et les Saltimbanks, en concert samedi soir en Maine-et-Loire, a profité de sa venue dans l'ouest pour répondre à l'appel de plusieurs collectifs opposés au pass-sanitaire. Ce dimanche après midi il a rallié le rassemblement organisé notamment par les serveuses et serveurs et la guilde des artistes de rue. 

pourquoi ce rassemblement ?
Interview d'HK par Juliette Poirier

Impromptus musicaux militants et festifs en image et en sons :

Images de Juliette Poirier-France Télévisions

Sur les marches du théatre Graslin, entouré d'une foule nombreuse et notamment des professionnels de la culture qui ont occupé le lieu, au printemps dernier, pour protester contre la réforme de l'assurance chômage, HK a entonné sa chanson phare, reprise par le public.

 

Allez, juste pour le plaisir, voici la version de la chanson au Yukulélé et en  Langue des Signes. 

Quand les petites mains reprennent HK...

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture manifestation économie social