• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Nantes : les trésors cachés du muséum d'histoire naturelle

Réserves du muséum d'histoire naturelle de Nantes / © France 3
Réserves du muséum d'histoire naturelle de Nantes / © France 3

Les réserves du muséum d'histoire naturel de Nantes renferment des centaines de milliers de spécimens et d'objets, pour la plupart jamais présentés au public. A l'abri des regards, ils témoignent de la richesse de la flore et de la faune aujourd'hui en danger.

Par Fabienne Even et Boris Vioche

Dans ce bâtiment sous haute surveillance se trouve la plus grande partie des collections du muséum d'histoire naturelle de Nantes, à l'abri dans les réserves. La plupart de ces objets venus des quatre coins du monde ont un intérêt scientifique, zoologique ou encore ethnologique.

Si la majorité n'a jamais été exposé, un objet a croisé les regards du public, il y a bien longtemps :

"C’est un objet historiquement intéressant, un squelette d’éponge, présenté à l’exposition universelle de 1889. On avait la tour Eiffel et un petit pavillon d’anatomie avec des animaux divers et variés et ce petit objet...",

relate Thierry Bogarde, responsable des moulages au muséum.

L'ensemble de ces collections est minutieusement référencé et mis à la disposition de la communauté scientifique, inquiète par la disparition galopante des espèces. En quarante ans, la moitié des animaux sauvages ont disparu de la surface de la terre. En Allemagne, ce sont 75% des insectes qui ont été rayés de la carte.

La faune de Loire-Atlantique n'est pas épargnée : le papillon fadet des laîches, qui évolue en zones marécageuses, a totalement disparu aujourd’hui du département.

"C’est la régression des zones humides qui a conduit à son extinction",

précise Marie-Laure Guérin, responsable zoologie au muséum.

Les espèces disparaissent aujourd'hui cent fois plus rapidement que par le passé. Selon une étude publiée en juin 2017 par des scientifiques américains et mexicains, la faune de la terre subit sa sixième extinction de masse.

Avec ses 1,6 million d'objets collectés depuis sa création en 1810, le muséum d'histoire naturelle de Nantes joue un rôle essentiel dans la préservation et la transmission des connaissances scientifiques.

► Voir le reportage de Boris Vioche et Dominique Le Mée
avec Thierry Bogarde, responsable des moulages et Marie-Laure Guérin, responsable zoologie au muséum d'histoire naturelle de Nantes

Les réserves du musée d'histoire naturelle de Nantes



Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus