Orvault, près de Nantes : trois pompiers victimes d'une agression lors d'une intervention

© France Télévisions Olivier Quentin
© France Télévisions Olivier Quentin

Un équipage du centre de secours de Nantes-Nord a été pris pour cible à Orvault, alors qu'il allait porter secours à une personne. Les pompiers n'ont pas été blessés mais leur véhicule est hors d'usage pour une dizaine de jours.

Par Fabienne Béranger

Ce jeudi 2 avril, vers 5h30, un équipage du centre de secours de Nantes-Nord est appelé à Orvault pour porter secours à une personne qui se plaint de douleurs à la poitrine.

A leur arrivée, les trois pompiers sont verbalement pris à partie  par la victime alcoolisée.

"Les trois sapeurs-pompiers ont été contraints de se replier pour se protéger face à un homme menaçant. La victime se montre encore plus agressive en jetant des projectiles en verre, brisant une vitre du véhicule de secours", explique le service départemental d’incendie et de secours, le SDIS de Loire-Atlantique.

L'homme, un trentenaire, est finalement pris en charge... par les policiers.

"Le véhicule de secours et d’assistance aux victimes caillassé est hors d’usage pour une dizaine de jours et les coûts de réparations s’élèvent à 500€", poursuivent les pompiers qui indiquent que "bien qu'ils n'aient pas été physiquement agressés ni visés par l’agresseur, les sapeurs-pompiers restent choqués".

Une plainte a été déposée par le SDIS 44.

"Depuis janvier, en Loire-Atlantique, une soixantaine de sapeurs-pompiers ont été confrontés à des situations d’agressions en intervention", déplore le SDIS 44. En 2019, plus d’une centaine d'agressions sur des pompiers ont été recensées. 

Sur le même sujet

Les + Lus