Un adolescent nantais victime d'un malaise après une vaccination contre le papillomavirus : la campagne HPV suspendue en Loire-Atlantique

Un élève d'un collége de Saint-Herblain en Loire-Atlantique est hospitalisé au CHU de Nantes dans un état préoccupant. Il a fait une lourde chute suite à un malaise vagal consécutif à une vaccination contre les papillomavirus

Un adolescent scolarisé au collège Saint-Dominique de Saint-Herblain à côté de Nantes a été pris d'un malaise vagal jeudi 19 octobre 2023 alors que commençait la campagne de vaccination contre les virus HPV au sein de l'établissement, selon l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire.

Dans un communiqué, l'ARS précise que le malaise vagal est intervenu "dans les 15 minutes qui ont suivi la vaccination".

Un malaise vagal autour de la vaccination peut survenir du fait du stress provoqué par la vaccination, mais il est sans lien avec le produit vaccinal ou à un défaut de qualité du vaccin.

Agence Régionale de la Santé des Pays de la Loire

Communiqué de presse du 20 octobre 2023

Toujours selon le communiqué, la "chute lourde de cet élève" à la suite de ce malaise a entrainé l'intervention des pompiers.

Cet élève de 5ᵉ a été transporté au CHU de Nantes où il a été pris en charge.

"Son état de santé reste, à ce stade, préoccupant" indique l'Agence Régionale de Santé.

Le collège Saint-Dominigue de Saint Herblain accueille 820 élèves. Il fait partie de l'Institut du même nom, un établissement de l'enseignement privé. La direction du collège que nous avons tenté de joindre était injoignable au moment de la rédaction de ces lignes.

Suite à cet incident, la campagne de vaccination a été suspendue en Loire-Atlantique.

"La campagne continue dans les autres départements de la région et reprendra après les vacances scolaires en Loire-Atlantique" assure l'ARS.