Voyage à Nantes 2020 : le parcours artistique résiste au coronavirus. Une édition décalée du 8 août au 27 septembre

"On est passé par tous les stades, témoigne Jean Blaise. Chaque semaine, on détruisait le travail qu'on avait fait la semaine précédente". On aura sans doute du mal à imaginer ce qu'a traversé l'équipe du VAN. Mais elle a suivi sa ligne verte. Il y aura un parcours 2020 malgré tout.

Jean Blaise, le Directeur Général du Voyage à Nantes.
Jean Blaise, le Directeur Général du Voyage à Nantes. © France Télévisions Olivier Quentin
Des festivals annulés, des concerts et des événements reportés resteront parmi les séquelles culturelles de la pandémie de Covid-19. Mais dans cette déprogrammation générale, le Voyage à Nantes a réussi à se maintenir. Il aura lieu cette année du 8 août au 27 septembre.

"Parce qu'on a décalé (les dates), on a eu le temps de préparer certaines œuvres éphémères" se réjouit Fabrice Roussel, premier vice-président de Nantes Métropole et président du Voyage à Nantes.

Lorsque le confinement a été décidé, le 16 mars, les entreprises en charge de réaliser les œuvres conçues par les artistes se mettaient au travail. Et tout a été stoppé.

Difficile dans ces conditions de maintenir une ouverture pour début juillet, comme à chaque édition. Impossible même de présenter toutes les créations. Certaines comme le bateau rouillé de Ugo Schiavi qui devait prendre place dans la fontaine de la place Royale, ont été annulées. On espère pour cette dernière que ce n'est qu'un report à 2021. 
 

Un Manneken-Pis féminin Place Royale

C'est Elsa Sahal qui s'y produira avec une sculpture que l'on a pu voir au Jardin des Tuileries en 2012. "Fontaine" est un monument jardinier en grès rose de 3 mètres de hauteur et représentant à son sommet un sexe féminin urinant.  "Une réponse féminine et féministe au Manneken-Pis de Bruxelles", s'amuse Jean Blaise qui, avec Marie Dupas et Jenna Darde chargées de programmation artistique, présentait ce mardi matin le VAN 2020.

Le "Porte-Vue" , de l'architecte Emmanuel Ritz, un immense belvédère au dessus du site de Pont Caffino à Château-Thébaud, devait être inauguré fin juin. Inauguration reportée au mois de septembre. On l'annonce officiellement pour le 2 octobre. 
Esquisse du belvédère "le Porte-Vue", œuvre pérenne du VAN 2020 sur le site de Pont Caffino à Château Thébaud.
Esquisse du belvédère "le Porte-Vue", œuvre pérenne du VAN 2020 sur le site de Pont Caffino à Château Thébaud. © Emmanuel Ritz
Parmi les œuvres majeures et monumentales de cette édition 2020, le "Rideau" de Stéphane Thidet à qui l'on devait déjà les loups dans les douves du château des Ducs en 2009. "Le Rideau" sera en fait une cascade d'eau qui tombera des pieds des muses, sur le fronton de l'Opéra Graslin, dans un bassin où elle sera récupérée et où, Jean Blaise l'espère, on pourra patauger.

Mais ça, c'est le contexte sanitaire qui en décidera. Le Voyage à Nantes ne peut pas s'affranchir de tout.
"Le Rideau", de Stéphane Thidet, une cascade d'eau tombant du haut du Théâtre Graslin.
"Le Rideau", de Stéphane Thidet, une cascade d'eau tombant du haut du Théâtre Graslin. © Esquisse Stéphane Thidet
Le Psellion de l'Ile, un arbre gigantesque, a pris place boulevard de la Prairie-au-Duc. L'œuvre d'Evor, formé à l'école des Beaux-Arts de Nantes, devrait y rester. Evor, qui est aussi le créateur en 2018 de la Jungle Intérieure, autre œuvre pérenne du VAN. Ce métaséquoia de 20 m de haut est, nous dit-on, un des rares conifères caduc. Il perdra donc son feuillage en hiver. A ses pieds, un anneau dans lequel l'artiste a incrusté des médaillons. 

Cet arbre remarquable nous arrive de Chine. Tiens donc ! Une référence cachée au Coronavirus ? Bien involontaire alors. Jean Blaise ne souhaitait pas marquer l'édition 2020 d'une référence même artistique à ce qui a bien failli balayer son rendez-vous estival. 

 "On voulait montrer que l'art pouvait gagner" répond le patron du VAN qui n'évacue pas totalement l'idée d'une création s'inspirant de la pandémie. Mais ce sera pour une autre édition, peut-être.
 

Un lit à baladaquin dans l'Erdre

On préférera sans doute rêver devant "Pas encore mon histoire" du Lyonnais Vincent Olinet. Un lit à baldaquin "rappelant le confort et le luxe d'une époque révolue". On le verra flottant dans le bassin Saint-Félix, près de gare. Là encore, la création avait été vue par ailleurs. C'était en 2007 au Jardin des Tuileries.

Si tout va bien, la Cantine du Voyage à Nantes devrait rouvir le 2 juin avec son potager au Hangar à Bananes, sur l'île de Nantes.

Et là encore une œuvre venue d'ailleurs, les bottes de Lilian Bourgeat, spécialiste de objets du quotidien revus et démesurés, "vision drôle et allégorique du maraîcher qui aurait laissé un de ses outils de travail après sa journée de labeur". Une paire de bottes géantes qui en 2008 faisait partie de ses "Invendus" avec un arrosoir géant lui aussi, exposés au château du Rivau en Indre-et-Loire.
 
"Les bottes" de Lilian Bourgeat seront visibles au potager de la Cantine, sur l'île de Nantes.
"Les bottes" de Lilian Bourgeat seront visibles au potager de la Cantine, sur l'île de Nantes. © DR Lilian Bourgeat


Expositions, parcours sur la Loire et soirée festive font également partie de cette édition sauvée du coronavirus. La nuit du Voyage à Nantes, d'ordinaire annonciatrice de l'ouverture, est programmée cette année en clôture le 26 septembre.

Cette édition 2020, on l'a compris, s'est faite progressivement, au fil de l'évolution de la pandémie. Mais elle aura lieu. Et c'est qui compte aux yeux de l'équipe du VAN. Des médiateurs sont en cours de recrutement pour expliquer les œuvres au public. Il faudra aussi respecter certains protocoles sanitaires, jauge, distanciation...
 

"On espère rattraper un mois de juillet qui ne pourra pas exister."

On n'entendra sans doute pas parler, Russe, Espagnol ou Anglais au fil des étapes du parcours.

"Du point de vue touristique, ce sera une année blanche, déclare Xavier Theret le responsable du développement du tourisme international. On garde le cap vers 2021."

Mais Jean Blaise veut y croire. "On peut tirer notre épingle du jeu, dit-il et rattraper un mois de juillet qui ne pourra pas exister."
 
Le Parfum Voyage à Nantes
Il devait faire partie des événements de ce Voyage à Nantes 2020, le parfum "Voyage à Nantes" ne sera exposé au nez des Nantais qu'en fin d'année. Ça se passera du 28 novembre 2020 au 3 janvier 2021 au Château des Ducs de Bretagne.
Trois parfums différents créés spécialement par Marc-Antoine Corticchiato, Mélanie Leroux et Bertrand Duchauffour seront mis au vote. Ce sera aux visiteurs de décider de celui qui incarne le mieux Nantes.
Le flacon a été dessiné par l'atelier nantais Polyhedre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société culture festival événements sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter