Nozay (44) : peines de prison requises après les violences entre des jeunes et des élus

Deux jeunes étaient présentés à la justice ce lundi en comparution immédiate après l'altercation particulièrement violente qui a eu lieu jeudi soir à Nozay.

Le maire de Nozay Jean-Claude Provost a pris la parole ce samedi 30 septembre 2017 après les violences qui se sont produites entre des élus et des jeunes de la commune.
Le maire de Nozay Jean-Claude Provost a pris la parole ce samedi 30 septembre 2017 après les violences qui se sont produites entre des élus et des jeunes de la commune. © Eléonore Duplay France 3
Selon nos confrères de Ouest-France, le procureur a requis ce lundi entre 4 mois et 12 mois de prison à l'encontre des jeunes qui comparaissaient devant le tribunal de Nantes après l'agression de deux élus de Nozay et du directeur des services techniques de la mairie.

Pour le jeune homme de 20 ans, 12 mois de prison ont été requis, dont 6 à 8 mois avec sursis.

Pour la jeune fille de 18 ans, 4 mois de prison ont été requis.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société prison