Port de Nantes Saint-Nazaire : le trafic en baisse de 8,8% en 2020

Avec 28 millions de tonnes de marchandises, le trafic du port de Nantes Saint-Nazaire a baissé de 8,8%
en 2020. En cause ,la crise sanitaire liée à la pandémie de covid 19.

Les nouvelles grues du port de Nantes-Saint-Nazaire, le 10 décembre 2020
Les nouvelles grues du port de Nantes-Saint-Nazaire, le 10 décembre 2020 © France Televisions - Boris Vioche

Ce n'est pas une surprise, le trafic de marchandises du port de Nantes Saint-Nazaire a connu un ralentissement en 2020.

Cependant, "la mobilisation de tous les acteurs portuaires et la mise en place d'un plan de continuité d'activité au printemps ont permis d'atténuer les effets de cette crise", a relativisé le port, dont le trafic était déjà en baisse de 5,5% en 2019, année durant laquelle la réforme des retraites avait affecté "l'ensemble des trafics".
    
En 2020, "pour la troisième année consécutive, le trafic de gaz naturel atteint un niveau record (8,8 Mt)", a indiqué le port, tandis que "les importations de pétrole brut ont accusé une forte baisse par rapport à l'an passé (5,9 Mt, - 24%), tout comme les exports de flux raffinés (3 Mt, - 22%)".

 

Le vrac agroalimentaire en hausse, l'activité du terminal roulier en baisse

Les vracs agroalimentaires ont connu une hausse de 15% et le trafic céréalier s'est élevé à 0,8 Mt (+ 21 %). "Les volumes ont principalement été portés par une forte demande des pays du Maghreb craignant des ruptures de chaîne logistique en raison de la crise sanitaire", a expliqué le port.

L'activité du terminal roulier a diminué de 29% à 0,4 Mt car les secteurs automobile et aéronautique ont "particulièrement souffert du contexte sanitaire".
    
Enfin, le trafic du terminal à conteneurs de Montoir-de-Bretagne a clôturé l'année à 1,6 Mt, soit une baisse de 10% par rapport à 2019.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ports économie transports transports maritimes