• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Saint-Nazaire : en phase de tests, le Beluga XL atterrit pour la première fois à Montoir Gron

© Benoit Biron - France Télévisions
© Benoit Biron - France Télévisions

Avec sa bouille souriante, le Beluga XL, a survolé le ciel de Loire-atlantique ce mardi. Il est passé sur Nantes à 14h45, avant de se poser pour la 1ere fois à Gron, près de Saint-Nazaire aux alentours de 15 heures.

Par Céline Dupeyrat

C'est un géant ! L'avion cargo, mastodonte d'Airbus, passe rarement inaperçu. Et pour en profiter, il fallait lever le nez vers le ciel nantais entre 14h30 et 15h ce mardi 27 août.
 
Le Beluga XL, dernier né de la grande famille Airbus, affiche des mensurations XXL : plus de 63 m de long, pour près de 19 m de hauteur, soit l'équivalent de trois étages et 8,8 m de diamètre. Un géant du ciel, d'environ 125 tonnes, capable de transporter plus de 50 tonnes, soit en gros une trentaine de voitures, sur 4000 km.

Des mensurations et des capacités jamais atteintes

Comme une bonne partie des avions airbus fabriqués en Europe, le Beluga XL a été assemblé à Toulouse. Et la bête est le dérivé d'un avion existant, construite à partir d'un Airbus A330, un biréacteur long courrier. "Question de coût et de rapidité", pour le groupe.
De l'avion original, le super-cargo conserve 40 % des caractéristiques. Ainsi, une grosse partie de la cabine a été découpée horizontalement en son centre afin d'installer cette structure métallique qui augmente la capacité d'emport de l'avion et donne au Beluga XL ses rondeurs de cétacé tout sourire.

Sur la partie basse, le fuselage qui sera soumis à de fortes contraintes de poids et de déformations, a été renforcé.

Au total, 80 ouvriers se sont relayés autour du super-cargo. Après 4 ans de chantier, le Beluga XL a effectué son premier vol au-dessus de Toulouse le 19 juillet 2018. 

Seuls 30 pilotes sont capables de prendre les commande du géant

Le géant devrait passer en parallèle de la piste de l’aéroport Nantes Atlantique aux alentours de 14h45 avant d'atterir sur le tarmac de Gron pour la première fois. Les salariés d’Airbus à Nantes ont l’autorisation de quitter leurs bureaux pour saluer le nouveau mastodonte du groupe aéronautique. Il est en phase de tests en vol pour l’équipage, et phase de chargement déchargement sur le tarmac de St Nazaire.
Le Beluga n'est aujourd'hui manoeuvré que par une trentaine de pilotes.
 

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus