Coronavirus - Saint-Nazaire : 29 personnes désormais positives sur le paquebot Celebrity Apex, dont une hospitalisée

Plus de 1 400 personnes sont actuellement confinées, sur décision du préfet, à bord du paquebot Celebrity Apex amarré à Saint-Nazaire. Parmi elles, 29 sont infectées par le coronavirus Covid-19. L'ensemble de l'équipage va désormais être testé.

Le Celebrity Apex, construit aux Chantiers de l'Atlantique pour l'armateur Celebrity Cruises devait être livré le 21 mars et quitter Saint-Nazaire le lendemain.
Le Celebrity Apex, construit aux Chantiers de l'Atlantique pour l'armateur Celebrity Cruises devait être livré le 21 mars et quitter Saint-Nazaire le lendemain. © France Televisions C.François
C'est un véritable casse-tête diplomatique qui s'annonce. À bord du Celebrity Apex, un paquebot appartenant à une société américaine et qui se trouve actuellement à Saint-Nazaire, 1463 personnes sont confinées en raison de l'épidémie de coronavirus Covid-19. Parmi elles, au moins 29 sont infectées par le virus, dont une présentant de telles difficultés respiratoires qu'elle a dû être transférée au centre hospitalier de Saint-Nazaire.

Rapatriement pour tous

Les autorités françaises ont décidé d'en rapatrier le maximum dans leur pays d'origine, pour ne garder à bord que le personnel minimum nécessaire à la maintenance du bateau.
Problème : 65 nationalités sont représentées. C'est autant d'états avec lesquels il va falloir discuter des modalités de rapatriement... à condition, déjà, qu'ils acceptent le retour de leurs ressortissants.

D'après le préfet de région, il est encore trop tôt pour établir un calendrier précis, mais une cellule de crise a été mise en place à la sous-préfecture de Saint-Nazaire pour travailler sur la question. 

Des tests à réaliser en masse

En attendant, sous la responsabilité de l'armateur (Le groupe américain Royal Caribbean Cruise propriétaire de Celebrity Cruises), l'ensemble du personnel présent à bord va être testé. Pour le moment, les tests ont été réalisés uniquement sur les personnes présentant des symptômes. Tous ceux dont le test reviendra négatif seront autorisés à quitter le bateau, à condition d'observer une période "de confinement strict" d'au moins 14 jours. 

Seulement 3 Français sont présents à bord. Une grande partie (291 personnes) du personnel est originaire des Philippines.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société chantiers de l'atlantique économie transports transports maritimes