Donges : les dernières heures d'occupation du rond-point des Six Croix par les Gilets jaunes ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Béranger
Requête en référé demandant l'expulsion des Gilets jaunes du rond-point des Six Croix à Donges
Requête en référé demandant l'expulsion des Gilets jaunes du rond-point des Six Croix à Donges © Christophe François - France 3 Pays de la Loire

Une requête en référé a été déposée par le préfet de Loire-Atlantique devant le tribunal administratif de Nantes. Elle demande l'expulsion des Gilets jaunes installés rond-point des Six Croix à Donges.

Ils sont installés depuis le 10 novembre au rond-point des Six Croix. Les Gilets jaunes font les 3x8 pour maintenir leur présence à Donges.

Mais une requête de la préfecture de Loire-Atlantique, en date du 4 janvier dernier, demande leur expulsion des abords du rond-pont des Six Croix et du rond-point du canon à Donges, près de Saint-Nazaire "au motif que cette occupation est de nature à créer des risques graves de troubles à l'ordre public".
La préfecture souligne notamment que les abords de ces deux ronds-points sont parfois occupés par un nombre important de manifestants, "jusqu'à 400 personnes" pour les Six Croix alors même que "ce rond-point constitue un lieu de grand passage du trafic poids-lourd à proximité immédiate de la RN171".

La préfecture de Loire-Atlantique estime également que le rond-point du canon, point de passage pour accéder à la raffinerie et au dépôt pétrolier de Donges, "est directement impacté par l'occupation du parking de la poste pouvant atteindre jusqu'à 50 personnes".

En conclusion, le préfet demande l'expulsion des Gilets jaunes du rond-point des Six Croix et du canon, ainsi que de leurs abords, "au besoin avec le concours de la force publique". Caravanes, cabanes, et autres abris de fortune installés sur ces lieux devront également être évacués ou abandonnés.

Ce mardi à 14 heures, une dizaine de Gilets jaunes de Donges étaient convoqués en référé devant le tribunal administratif de Nantes. Ils s'y sont rendus accompagnés du maire de la commune, François Cheneau, qui les a soutenus dans leurs actions en s'opposant notamment, pendant les fêtes, à la destruction d'abris de fortune installés aux abords du rond-point des Six Croix.

Le tribunal administratif a mis sa décision en délibéré d'ici la fin de la semaine.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.