Le parc éolien de Saint-Nazaire souffle sa première bougie avec un bilan satisfaisant

C'est l'heure du bilan pour le premier parc éolien offshore de France. Depuis un an, ses éoliennes produisent de l'électricité au large de Saint-Nazaire. Malgré quelques aléas techniques, son rendement est à la hauteur des attentes selon son exploitant EDF Renouvelables.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Jour de grand vent à La Turballe pour souffler la première bougie du parc éolien en mer. Après des années de polémique, les 80 éoliennes font désormais partie du paysage.

"Sur La Turballe, les habitants ont été un peu choqués de voir les éoliennes en mer. Mais bon, je préfère voir des éoliennes en mer que la raffinerie de Donges. Et puis, on s'habitue", explique Didier Cadro, maire de La Turballe.

On s'habitue à la nouvelle vue et on découvre son rendement qui fluctue du simple au triple, selon les saisons et les aléas techniques.

En décembre, trois semaines d'arrêt à cause d'une panne. Pour EDF, l'incident est clos et sur l'année, la production électrique serait plus qu'honorable.

"Le parc produit l'équivalent de la consommation de 700 000 habitants, soit 50 % de la consommation domestique de Loire-Atlantique. Ça, c'est ce qu'on a pu voir, c'est conforme à nos prévisions", estime Pierre-Emmanuel Guillot, directeur d'exploitation du parc éolien.

Un impact sur l'environnement jugé mineur

L'impact du parc éolien sur l'environnement est, quant à lui, jugé mineur. Si des épisodes de dérangement de la faune ont été observés pendant la phase de construction, la vie reprend semble-t-il son cours.

"Il y a toujours des poissons, des mammifères marins, il y a toujours des oiseaux dans les airs, sous l'eau, autour du parc éolien et dans le parc éolien en mer de Saint-Nazaire. Donc ça, ce sont les premiers constats, explique Nathalie Tertre, cheffe de projet environnement EDF Renouvelables, on est aussi assez confiant sur le fait qu'il va y avoir une vraie dynamique de colonisation autour de ces structures".

Une étude environnementale complète sera publiée en 2027. En attendant, le parc est aujourd'hui ouvert à la pêche et la navigation.

Les curieux peuvent aussi aller voir les éoliennes en vrai, 8 000 visiteurs l'année dernière, un chiffre qui pourrait être multiplié par deux cette année.

Des visites de la base sont proposées pendant les vacances scolaires (hormis lors de la période estivale). Des visites en mer sont offertes par le Parc les 8 et 15 juin ainsi que le 21 septembre, à l'occaison des Journées européennes du patrimoine.

Des visites spécifiques au public scolaire sont proposées. 1 000 places sont ainsi proposées aux lycéens de la région suivant des cursus en lien avec les domaines maritime et de l'énergie. Il suffit de s'inscrire avant le 30 mars. Ces visites auront lieu chaque mardi du mois de mai.

durée de la vidéo : 00h01mn41s
L'heure du bilan également pour le premier parc éolien offshore de France. Depuis un an, les éoliennes produisent de l'électricité au large de Saint-Nazaire. Malgré quelques aléas techniques, son rendement est à la hauteur des attentes selon son exploitant EDF Renouvelable. ©France Télévisions

Le reportage de Maxime Jaglin, Denis Leroy et Christophe Person

Le parc éolien de Saint-Nazaire en quelques chiffres

  • 1,5 TWh d'électricité produits en 2023
  • 80 éoliennes distantes les unes des autres d'un kilomètre, hauteur du moyeu au-dessus du niveau de la mer : 109 m, diamètre du rotor : 150 m
  • De 12 à 20 km de la côte
  • 78 km² de superficie
  • 2 milliards d'euros investis
  • Près de 100 emplois créés pour la maintenance du site
  • 1 200 emplois pour la construction du site

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv