Réouverture des plages de La Turballe et du Croisic en Loire-Atlantique, après une alerte à la pollution

Une bonne nouvelle avec les grosses chaleurs qui s'annoncent : les plages des deux communes du littoral de Loire-Atlantique ont été rouvertes après une fermeture pour suspicion de pollution qui a duré 24h. Il s'agit finalement d'un phénomène naturel sans risque pour l'environnement assurent les services de l'Etat.

Plus de gêne que de mal : la pollution aux hydrocarbures redoutée par tous s'est révélée n'être qu'un "phénomène naturel sans risque pour l'environnement" d'après le communiqué conjoint de la Préfecture de Loire-Atlantique  et du Préfet Maritime de l'Atlantique ce vendredi 18 août 2023.

"Des recherches ont été organisées depuis la terre par les pompiers du SDIS44 et par la gendarmerie du département, et en aérien avec deux vols d’hélicoptères réalisés hier à 20h00 et ce matin à 11h00 " détaillent les services de l'Etat.

Ces recherches ont permis de constater une simple efflorescence planctonique (« bloom ») à proximité des plages de la Turballe. Celle-ci était très visible (tâche rose d’environ 20 mètres par 2 mètres) mais cela reste néanmoins un phénomène naturel sans risque pour l’environnement.

Préfecture Maritime de l'Atlantique

communiqué du vendredi 18 août 2023

De leurs côtés les mairies des deux communes concernées ont aussitôt informé de cette levée d'interdiction via leurs réseaux sociaux.

Toutes les précautions ont tout de même été prises pendant 24h rappelle la Préfecture de Loire-Atlantique.

Outre l'interdiction d'accès des plages, les paludiers du secteur avaient également fermé les barrages qui alimentent les marais salants.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité