Les urgences de Saint-Nazaire saturées : de longs délais d'attente pour les urgences non vitales

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucie Riviere .

Au centre hospitalier de Saint-Nazaire, les effectifs réduits, les fermetures de lits dans la région et la forte affluence estivale font bondir les délais d'attente.

Aux urgences, l'été rime souvent avec manque de personnel. Et 2022 ne fait pas exception. 

À Saint-Nazaire, des renforts ont été appelés pour limiter la réduction du nombre de lits : seule une dizaine ont été fermés, c'est moins que dans les autres hôpitaux de Loire-Atlantique, où 355 lits seront fermés les deux premières semaines d'août.

Par exemple, depuis le 11 juillet, les urgences d'Ancenis sont fermées la nuit, entre 19h et 8 h jusqu'au 10 août, faute d'effectifs suffisants. Le centre hospitalier, situé dans une zone touristique, a fait appel à des renforts pour répondre aux besoins en cette période touristique, et limiter la fermeture des lits. Malgré les efforts, le service des urgences sature : la semaine du 14 juillet, plus de 1 600 passages aux urgences ont été comptabilisés soit près de 400 passages en plus par rapport à la moyenne hebdomadaire annuelle.

Que faire en cas d'urgence ? 

Les délais d'attente s'allongent pour les urgences non vitales : "Ce qui nous dessert dans cette situation, c'est la problématique des fermetures de lits puisqu'on a plus de mal à trouver des solutions d'hospitalisations pour les patients. On consacre beaucoup d'énergie à trouver des solutions d'hospitalisations, et les patients attendent", explique Julien Couvreur, directeur du centre hospitalier de Saint Nazaire.

Le soir, à partir de 20h, il est conseillé de ne pas se déplacer directement aux urgences, mais d'appeler d'abord le médecin de garde (116 117) ou SOS médecins (36 24 ; 0,15€/minute). Pour les urgences, appeler le 15. 

Les médecins libéraux en soutien

L'Union régionale des médecins libéraux Pays de la Loire rappelle que, pour assurer l'accès aux soins en cette période tendue: "Tous les soirs et week-end, près de 80 médecins sont de garde en Pays de la Loire au service de la population, en visite, en maison de garde, ou à la régulation (centre 15)".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité