Le parquet de Bayonne a annoncé mardi 26 septembre avoir interpellé six hommes suspectés d'avoir participé au meurtre de Patrice Laniès, roué de coups en marge des fêtes de Bayonne le 26 juillet dernier. Placés en garde à vue pour "homicide volontaire et non-assistance à personne en danger", trois d’entre eux ont été interpellés en Loire-Atlantique, à Trignac et Pornichet.

L’enquête progresse. Deux mois après la mort de Patrice Laniès en marge de la soirée d’ouverture des fêtes de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), six hommes ont été arrêtés et placés en garde à vue. Trois d'entre eux se trouvaient alors en Loire-Atlantique, à Trignac et Pornichet.

Certains suspects "connus des services judiciaires"

Confirmant une information de Presse Océan, le procureur de la République de Bayonne, Jérôme Bourrier, a précisé mardi 26 septembre que six hommes, dont "certains sont connus des services judiciaires", ont été arrêtés "dans des camps de la communauté des Français itinérants".

Ils sont suspectés d’avoir participé au meurtre de cet homme âgé de 46 ans, roué de coups après avoir demandé à trois hommes d’arrêter d’uriner sur sa porte en marge des festivités. Frappé à plusieurs reprises à la tête, il avait été plongé dans le coma avant de décéder à l’hôpital huit jours après son agression.

Auditionnés par des enquêteurs de la PJ de Bayonne 

Trois des six jeunes hommes ont été arrêtés par la police judiciaire (PJ) ainsi que la brigade de recherche et d’intervention (BRI) à Trignac et Pornichet, en Loire-Atlantique. Les autres ont été interpellés en Essonne. Âgés de 21 à 27 ans, toujours selon Jérôme Bourrier, ils ont été placés en garde à vue pour "homicide volontaire et non-assistance à personne en danger" puis auditionnés par des enquêteurs de la police judiciaire de Bayonne qui ont fait le déplacement sur place.

Le 28 juillet dernier, deux jours après l’agression mortelle de Patrice Laniès, le procureur avait fait circuler un appel à témoins sur le réseau social X, décrivant des individus "de type méditerranéen, torses nus, 1m80/85, 25 ans, corpulence musclée, athlétique, châtains/bruns avec les cheveux coupés en dégradé sur le côté et nuque, shorts blancs ou rouges".  

Le 23 août, un homme de 23 ans avait été arrêté à Tarbes (Hautes-Pyrénées) et placé en garde à vue. Selon le parquet, il avait rapidement été "mis hors de cause" et libéré.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité