• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Parc éolien de Saint-Nazaire : les élus s'inquiètent de “vents contraires”

© C.François France 3 Pays de la Loire
© C.François France 3 Pays de la Loire

Institutionnels et industriels, à l'origine du projet de parc éolien en mer de Saint-Nazaire, s'inquiètent des "retards des parcs éoliens français".

Par Fabienne Béranger

"L’éolien en mer serait-il exposé aux vents contraires ?", la question est posée dans une tribune écrite par les différents partenaires oeuvrant à la mise en place du parc éolien de Saint-Nazaire.

La Ville de Saint-Nazaire, la CARENE, Nantes Métropole, le Département de Loire-Atlantique, la Région des Pays de la Loire, GE Renewable Energy et Néopolia, tous acteurs du projet, se disent prêts "humainement, techniquement, culturellement, financièrement" pour l'éolien en mer.

"Ce parc éolien en mer permettra d’accélérer la transition énergétique de la Loire- Atlantique, un département aujourd’hui très largement dépendant de l’extérieur dans la satisfaction de ses besoins énergétiques, en couvrant 20% de sa consommation électrique", écrivent-ils.

Ils s'interrogent cependant sur l'avenir du projet. "L’aboutissement de cette grande première française, après 10 ans de conception, de concertation et de recours juridiques, reste cependant toujours en suspens".

Les signataires de cette tribune insistent sur la valeur économique du projet éolien avec, à la clé, "1 364 emplois liés aux énergies de la mer dans la Région Pays de la Loire".

S'ils se disent prêts, les acteurs du projet de parc éolien en mer de Saint-Nazaire estiment désormais avoir "besoin d’être confortés dans (leurs) choix, épaulés dans (leur) prise de risque".

"Ne brisons pas l’élan de cette filière économique. Donnons-lui le vent favorable !",
concluent-ils.

L'avenir du parc éolien de Saint-Nazaire est entre les mains du Conseil d'Etat. Seize moins d'instruction ont été nécessaires à la rédaction d'un rapport présenté le 13 février dernier par un magistrat du Conseil.

La décision qui scellera l'avenir du parc aurait, depuis, du être rendue.

La semaine passée, l'Etat a donné le feu vert au projet de parc éolien en mer au large des îles d'Yeu et de Noirmoutier en Vendée.

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus