• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

De Saint-Nazaire aux USA : le boxeur David Papot est parti au combat, ce sera le 26 janvier

David Papot a fait son sac, il est parti ce mardi pour New York et combattra samedi dans le Connecticut / © C.François France 3 Pays de la Loire
David Papot a fait son sac, il est parti ce mardi pour New York et combattra samedi dans le Connecticut / © C.François France 3 Pays de la Loire

David Papot, boxeur nazairien et champion de France a décollé ce 22 janvier pour les USA. Le 26 janvier, il fera son premier combat en dehors de l'hexagone. Son promoteur lui a trouvé un adversaire à sa mesure. Une chance à saisir pour bien commencer la quête du rêve américain.

Par Christophe François

David Papot, le triple champion de France de boxe en super mi moyen était encore ce lundi soir à la salle de boxe de Porcé, à Saint-Nazaire. Décontracté, dans le vestiaire, il nous confiait ses impressions et ses sensations d'avant départ.

Difficile d'imaginer que le boxeur était à la veille d'un nouveau départ. Pour les Etats-Unis, mais aussi pour sa carrière. "Il fallait que je le fasse, que je quitte Saint-Nazaire et la Soucoupe, cette ville, cette salle où je suis tellement chez moi. Il fallait que je me mette en danger, dans l'adversité, c'est comme ça que je progresse."

L'enfant du quartier de Méan Penhoët, devenu grand, a décollé ce mardi en fin de matinée. Dans son sac, ses vêtements de sport mais aussi Stéphane Cazeaux, son entraineur. David ne fait pas les choses à moitié et dans le contrat qui le lie à son promoteur américain, il est écrit que l'entraineur du Boxing Club Nazairien sera aux côtés du champion pour ses combats.
 
David Papot combattra le 26 janvier, mais il ne sera pas seul, son entraîneur Stéphane Cazeaux sera au pied du ring / © C.François France 3 Pays de la Loire
David Papot combattra le 26 janvier, mais il ne sera pas seul, son entraîneur Stéphane Cazeaux sera au pied du ring / © C.François France 3 Pays de la Loire
Sa préparation, David Papot la qualifie de sérieuse. Son poids de forme, David le contient depuis deux mois, et ça, c'est un signe. Pas de contrainte de perte ou de gain à la dernière minute, et même un ou deux repas "normaux" par semaine. 
Résultat : 70,7 kg.

David Papot a atterri ce 22 janvier à New York. Au programme, retrouvailles avec quelques copains sur place, gestion du décalage horaire, du poids et transfert vers le Connecticut, l'état où doit se dérouler le combat samedi 26. En cette période hivernale, le champion restera essentiellement à l'hôtel puis ce sera la pesée vendredi à 14h heure locale, un électro-cardiogramme est également prévu.
 

Un talent supérieur au Curriculum Vitae


Samedi, David combattra en 8 rounds de 3' contre le boxeur américain Courtney Pennington champion mondial universitaire, à la Mohegan Sun Arena, un complexe boxe-spectacle-casino situé dans la ville d' Uncasville, entre New-York et Boston.

Selon David Papot, l'adversaire est "meilleur que son CV ne veut bien le dire, il est dur à boxer et baisse beaucoup la tête, il joue aussi sur deux coups. Mais j'ai repéré aussi des points faibles. De toute façon, si je ne le bats pas, c'est que je n'ai rien à faire là-bas".

Le combat sera décisif pour la suite, le boxeur nazairien le sait. Une victoire lui donnera peut-être envie de rester un peu là-bas et d'y faire venir sa petite famille (David et son amie attendent un bébé d'ici deux mois ) et de tenter d'autres combats, son promoteur peut lui en trouver un pour fin 2019.

En attendant, celui qui ressentait un peu de blues ces derniers temps à attendre son combat, a promis de se transformer en guerrier samedi soir pour prouver qu'il n'est pas un champion qu'à Saint-Nazaire.

David compte partager son court séjour américain sur sa page FB :  
Le reportage consacré à David Papot en décembre dernier


 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus