Saint-Nazaire : Le mineur recherché n'était ni mineur ni vraiment disparu et en danger

Le soi-disant jeune mineur avait près de 10 ans de plus que l'âge déclaré. / © DR
Le soi-disant jeune mineur avait près de 10 ans de plus que l'âge déclaré. / © DR

Début février, le jeune Djibril Bathily disparaissait de son domicile à Saint-Nazaire, une colocation mise à disposition par une association d'aide aux mineurs étrangers. Retrouvé à Rennes, le jeune homme vivait en fait sous une fausse identité.

Par Olivier Quentin

Le 6 février 2020, un mineur du nom de Djibril Bathily, disparaissait d'une colocation à Saint-Nazaire où il était hébergé par une association d'aide aux mineurs migrants isolés.

Quelques jours plus tard, estimant que le jeune de 17 ans était possiblement en danger, la gendarmerie de Montoir-de-Bretagne lançait un appel à témoins.
 

Surprise, ce vendredi 14 février, la même gendarmerie fait savoir que l'adolescent a été interpellé en gare de Rennes. Etonnante expression "interpellé" pour un jeune qu'on pensait en danger !

En fait, le jeune n'était pas si jeune.

Contrôlé en gare de Rennes, le garçon n'a pas donné son identité de Djibril Bathily, puisqu'il savait qu'il était recherché suite à sa disparition. Car le mineur qui était tout à fait majeur s'était inventé une fausse identité et avait donné un âge inférieur pour échapper à une possible reconduite à la frontière.

Ses empreintes ont parlé et sa vraie identité a révélé qu'il s'agissait d'une personne en situation irrégulière "d'au moins 10 ans de plus que son âge déclaré" nous a-t-on dit à la gendarmerie.

En fait de disparition inquiétante, c'est l'avenir de ce jeune qui peut donner aujourd'hui des inquiétudes. Il était inscrit comme élève dans un lycée de Saint-Sébastien-sur-Loire.



 

Sur le même sujet

Les + Lus