Saint-Nazaire : Stephen Barney, le dernier vétéran de l'opération Chariot, s'est éteint

Le vétéran britannique est décédé samedi 23 septembre, à l'âge de 95 ans. Stephen Barney avait participé à l'opération Chariot, l'un des raids commandos les plus décisifs de la bataille de l'Atlantique, pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Stephen Barney n'est plus. Le Britannique, âgé de 95 ans, était le dernier des commandos britanniques à participer à la cérémonie annuelle du 28 mars, date de l'opération Chariot, une importante opérations commando de la Seconde guerre mondiale, qui s'est déroulée à Saint-Nazaire en 1942. 

À tout juste 20 ans, il avait embarqué dans un destroyer de l'armée anglaise chargé d'escorter le Campbelton, navire destiné à détruire des infrastructures du port ligérien - la forme Joubert notamment - où devait être réparé le cuirassé allemand Tirpitz en vue de la bataille de l'Atlantique. « C'est un exemple de notre courage et de notre coopération avec les Français, » avait-il observé lors de sa dernière venue à Saint-Nazaire, en mars 2017.

Le 6 juin 1944, Stephen Barney avait retrouvé les côtes françaises à Arromanche, lors du Débarquement.


Un habitué de Saint-Nazaire



Décoré chevalier de la Légion d'honneur en 2016, le vétéran de la navy s'était retiré dans sa maison de West Byfleet, au sud-ouest de Londres. Il participait chaque année, depuis 75 ans, à la commémoration de l'opération, à Saint-Nazaire. Hospitalisé depuis le 14 septembre 2017 en raison d'une chute, le Britannique s'est éteint le 23 septembre, en raison d'une hémorragie cérébrale.

David Samzun, maire de Saint-Nazaire, « salue au nom de toute la ville le courage de cet homme attachant, que les Nazairiens avaient pris l’habitude de croiser ».


►Notre reportage sur Stephen Barney, diffusé le 28 mars 2017

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité