Salon Nautic 2022 : le canot tous temps de la SNSM du Croisic est arrivée à bon port à Paris

Publié le

Long de 15 mètres et capable de naviguer et secourir par tous les temps, le canot de sauvetage du Croisic a fait une entrée remarquée à la capitale et au Nautic. Il représentera la SNSM et le sauvetage en mer à la Porte de Versailles à Paris, du 3 au 10 décembre.

Le Pierre R. Graham est plus connu des Croisicais que des Parisiens. Dans son abri de sauvetage ou amarré le long de l’estacade, sa silhouette fait partie du paysage à l’entrée du traict du Croisic.

Appelé à être prochainement remplacé par un nouveau modèle de canot de sauvetage hauturier actuellement en phase de tests à Noirmoutier, sa fin de carrière passe par la Seine et la capitale à l'occasion du salon Nautic 2022, qui se déroule Porte de Versailles à Paris du 3 au 10 décembre. C'est un changement radical de décor pour ce serviteur du sauvetage qui a tellement œuvré dans son secteur atlantique.

Des coordonnées GPS un peu bizarres

Retenez bien ces données :  Paris Expo Porte de Versailles, Hall 1, Allée B, stand 67

Ce sont celles du Pierre R. Graham durant le Nautic, du 3 au 10 décembre 2022.

Ce bateau de sauvetage représentera les Sauveteurs en Mer au salon de la Mer et de la Plaisance, rendez-vous incontournable des adeptes des loisirs nautiques, ce public qui peut être amené un jour à faire appel aux bénévoles du sauvetage en mer. Ou à le devenir.

Embarquement et rencontres

 

La visite du canot de sauvetage SNS 095 sera proposée au public qui pourra également échanger avec les bénévoles de la SNSM et découvrir toute la gamme du matériel de sauvetage mise à disposition des sauveteurs.

Scooters des mers, bateau de sauvetage, équipements individuels et autres matériels innovants seront présentés au public qui pourra s’informer sur l’organisation du sauvetage en mer et les enjeux de la sécurité.

Un CV de vétéran de l’Atlantique

Mis à l’eau en 1999, le Pierre R. Graham est un bateau insubmersible et auto-redressable construit par le Chantier Sibiril et le Chantier Naval Croisicais. Il sort tout juste d’une modernisation carénage au pôle de soutien de la flotte de la SNSM basé à Saint-Malo.

Plus de 20 ans au service des bénévoles de la station de sauvetage  du Croisic, le Pierre R.Graham affiche un CV de vieux loup de mer. Patronné par Simon Le Cossec puis par Laurent Alanic, armé par d’autres patrons bénévoles et un équipage de sauveteurs chevronnés, le canot tous temps a rempli de nombreuses missions.

Secours à personne en détresse, plaisanciers, pêcheurs professionnels, marins de commerce, adeptes de plongée sous-marine… recherche de personnes disparues, remorquages, cérémonies liées à la mer…il faudra bien une semaine de salon nautique pour entendre et écouter les récits, les explications des sauveteurs en mer, sur leurs missions, leurs techniques d’intervention, leurs formations.

Des nouveautés, côté sauvetage,  pour le Nautic 2022

Cette année, les Sauveteurs en Mer présentent leur nouvelle longe de sécurité qui sécurise une personne sur son embarcation avec son gilet de sauvetage. Il s’agit du premier produit dédié aux sauveteurs, mis également à disposition du grand public.

 Les visiteurs pourront aussi découvrir le gilet de sauvetage hauturier LJ 180 N créé par les Sauveteurs en Mer et Tribord. Ce gilet facilite le retournement d’une personne inconsciente, équipée en tenue de voile hauturière, lorsqu’il est déclenché. Il complète la gamme de produits à destination du grand public et s’appuie sur les expertises des équipes de la SNSM.

L’innovation c’est également la conception d’équipements individuels de sécurité pour les Sauveteurs en Mer. La SNSM propose ainsi à tous de venir découvrir aussi sa nouvelle balise AIS qui permet de localiser les sauveteurs en cas de chute à la mer.

 

Bénévoles du sauvetage, de la plage au large, les sauveteurs en mer ont besoin de tous

Des conférences seront également données, par la flottille 24F de la Marine Nationale, par exemple, pour expliquer la coordination des moyens d’intervention, aériens et maritimes. Samedi 3 décembre à 17h - Dimanche 4 décembre à 16h - Vendredi 9 décembre à 16h - Samedi 10 décembre à 17h.

Et un public qui comprend mieux le sauvetage en mer, est plus disposé à faire un don aux bénévoles du sauvetage en mer, afin qu’ils puissent secourir avec du matériel performant et une formation adaptée. L’état et les collectivités donnent, mais toute personne peut également donner, à hauteur de ses moyens, tout en espérant ne jamais avoir à faire appel à la SNSM, mais en permettant aux sauveteurs en mer de secourir au mieux, en sécurité.

Nautic Paddle 2022

 Comme l’an passé, les Sauveteurs en Mer assureront la sécurité des participants lors de la course qui se déroulera le dimanche 4 décembre. Dix embarcations et plus de vingt sauveteurs seront présents pour le départ de cette course unique sur la Seine.

►À propos de la SNCM : La SNSM est une association à but non lucratif - reconnue d’utilité publique et nommée Grande cause nationale en 2017. Elle a pour missions principales le sauvetage en mer et la surveillance des plages. Elle s’appuie sur 8 800 bénévoles qui œuvrent à partir de 208 stations de sauvetage sur tout le territoire français (métropole et outre-mer), 33 centres de formation et d’intervention et 250 postes de secours sur les plages. La SNSM dispose également d’un Pôle national de Formation (PNF) basé à Saint-Nazaire et de deux ateliers d’entretien basés à Saint-Malo et Palavas-les-Flots.

Elle est financée principalement par des ressources privées issues de la générosité du public et des entreprises.

En 2021, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 32 000 personnes : 13 600 secourues, 17 100 soignées et 1 200 enfants égarés et retrouvés.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité