Cet article date de plus de 5 ans

Un navire de pêche espagnol en infraction dérouté à La Turballe

Un navire de pêche espagnol en infraction a été appréhendé et dérouté dans la nuit de jeudi à vendredi par les affaires maritimes sur le port de La Turballe (Loire-Atlantique) et les quelque 700 kilos de thon saisis ont été vendus à la criée, a annoncé vendredi la préfecture des Pays de La Loire.
"Dans la nuit du 29 au 30 septembre, le patrouilleur Iris de la Direction interrégionale de la mer Nord Atlantique-Manche Ouest a procédé à l'inspection du navire de pêche espagnol Richar Tres dans le secteur du plateau de Rochebonne, à l'ouest de l'île de Ré", écrit la préfecture dans un communiqué, précisant que ce ligneur long de près de 14 mètres est originaire de Santander.

Constatant "le non-respect des obligations d'enregistrement des captures de pêche et de communication par satellite" - et plus précisément l'absence de journal de pêche électronique et de balise de positionnement - les agents français ont dérouté le ligneur espagnol, avec à son bord quatre marins-pêcheurs, vers le port de La Turballe où il est arrivé vendredi à 05H00.

"Le navire et ses engins de pêche ont été saisis", tandis que les 700 kilos de thon albacore pêchés ont été vendus à la criée de La Turballe. Le produit de la vente - 2.800 euros - sera remis au Trésor Public.
Le patron-pêcheur espagnol, qui sera jugé par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire, encourt une amende pouvant aller jusqu'à plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer sorties et loisirs faits divers pêche économie