17 tonnes de cigarettes de contrebande saisies par les douanes près d'Angers

C'est une saisie de taille qui a été effectuée le mercredi 21 février par les douanes d'Angers. Plus de 17 tonnes de cigarettes de contrebande dans un entrepôt et un poids lourd. Trois personnes ont été interpellées.

Le marché de la cigarette de contrebande se porte très bien. Dès lors qu'un produit qui bénéficie d'une forte demande est interdit ou surtaxé, il se développe tout un marché parallèle fleurissant. L'exemple le plus ancien et le plus connu est celui de la prohibition de l'alcool qui fut mise en place en 1920 et se prolongea jusqu'en 1933 aux États-Unis.

Si la consommation de tabac n'est pas aujourd'hui interdite, elle est réglementée dans sa pratique avec notamment l'interdiction de fumer dans certains lieux publics et l'interdiction de la vente aux mineurs.

Mais le développement d'un marché parallèle de contrebande vient ici du fait de la forte taxation du tabac, plus de 81 % !

Ce qui place le prix du paquet de cigarette au-delà des 10 euros et rend donc attractives les cigarettes de contrebande qui se vendent à un prix deux fois moins élevé.

Un "plan tabac" 

En réaction, fin 2022, le gouvernement a mis en place un "plan tabac" pour lutter contre une contrebande qui ne cesse de se développer : 400 tonnes saisies en 2021 et plus de 600 tonnes dans les 10 premiers mois de 2022.

"Avec ce plan, je fixe à la douane un objectif clair, celui d'interrompre la fuite en avant du marché parallèle d'ici 2025" annonçait alors Gabriel Attal, à l'époque Ministre délégué chargé des Comptes publics.

C'est dans ce contexte que les douanes d'Angers ont fait cette saisie ce mercredi.

17 tonnes de cigarettes

Selon le parquet de Rennes qui a communiqué quelques informations sur cette prise, la brigade des douanes d'Angers est intervenue le 21 février dans un entrepôt des environs où elle a trouvé dans un premier temps 6,648 tonnes de cartouches de cigarettes protégées par du film plastique et disposées sur des palettes.

Puis, sur le même site, les fonctionnaires ont ouvert un semi-remorque immatriculé à l'étranger et transportant 26 autres palettes de cigarettes, 10,4 tonnes de produits de contrebande. 

Soit, au total, plus de 17 tonnes de cigarettes. 

Trois hommes interpellés

"Les documents de transport indiquaient une livraison à destination de l’Ouest de la France, précise le parquet de Rennes. Le chauffeur du véhicule et deux personnes présentes dans l’entrepôt étaient placés en retenue douanière, sous la direction du parquet d’Angers, qui saisissait ensuite le Service d’Enquêtes Judiciaires des Finances des investigations judiciaires."

Les trois hommes âgés de 27 à 44 ans, qui présentent la double nationalité moldave et roumaine, ont été mis en examen pour importation en contrebande et en bande organisée de produits de tabac manufacturé et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit.

Ils ont été mis en détention provisoire. Ils encourent une peine pouvant aller jusqu'à 10 ans d'emprisonnement.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv