Angers : 150 policiers dénoncent leurs conditions de travail

150 policiers ont manifesté devant le commissariat central d'Angers / © France Télévisions Manon Monnier
150 policiers ont manifesté devant le commissariat central d'Angers / © France Télévisions Manon Monnier

Ils demandent la prise en compte de la péniblité de leur travail et une allocation spécifique pour les policiers qui travaillent de nuit, les "nuiteux". Ils ont à nouveau manifesté ce mercredi devant la préfecture et le commissariat d'Angers.

Par Olivier Quentin

En novembre dernier, les nuiteux angevins avaient entamé une grève du zèle pour faire connaître leurs revendications. Le mouvement s'est depuis amplifié pour toucher tout le territoire.

Le 18 décembre, dans plusieurs villes de la région, ces policiers de la nuit avaient manifesté dans plusieurs villes dont Nantes où ils s'étaient rassemblés dans la nuit devant la préfecture. Leur mouvement continue.
Ce mercredi, ils ont à nouveau décidé de se mobiliser et c'est devant la préfecture d'Angers qu'ils se sont réunis avant de prendre le chemin de l'Hôtel de Police.Une manifestation qui a réuni environ 150 policiers de la région.

« Angers, ville symbole du mouvement national de contestation des nuiteux de la police, est donc le lieu d’où nous devons adresser un message au nouveau Directeur général de la police nationale, explique un communiqué du syndicat Unité SGP Police FO. Il s’agit de lui rappeler nos revendications et la détermination des policiers de nuit à voir rapidement les revendications aboutir !"

Les policiers réclament des renforts, une allocation spécifique au statut de travailleur de nuit et des cycles de travail permettant une vie sociale et familiale.

Une réunion est prévue à Paris au Ministère de l'Intérieur ce jeudi.



 

Sur le même sujet

Les + Lus