Angers : un jeu de société pour éduquer les ados à la sexualité

L'Angevine Claire Vimont et sa création "Sexploration" devant l'Ecole de Communication Visuelle à Nantes où elle a conçu ce jeu. / © France Télévisions Olivier Quentin
L'Angevine Claire Vimont et sa création "Sexploration" devant l'Ecole de Communication Visuelle à Nantes où elle a conçu ce jeu. / © France Télévisions Olivier Quentin

Parce qu'elle constatait trop d'à priori autour d'elle voire de méconnaissances sur le vaste sujet de la sexualité, Claire Vimont, une jeune angevine de 23 ans, a conçu un jeu d'éducation à la sexualité pour les ados... et tous ceux qui voudront bien y jouer avec eux.

Par Olivier Quentin

C'est sûr, mieux vaut ne pas être coincé ou trop pudique pour jouer à ce jeu. Non qu'il soit coquin, pas du tout, mais il requiert une certaine forme de liberté de parole.

Un exemple ? OK ! Le SIDA peut-il se transmettre par un cunilingus ? 

Vous vous voyez jouer à ce quizz avec votre ado, lui de l'autre côté de la table, entre deux SMS et vous tentant de cacher votre embarras ? Pas simple.

Sexploration n'est pas forcément un jeu familial mais bien des parents y trouveraient pourtant des réponses à des questions... qu'ils ne se sont pas toujours posées. Et le moyen d'en parler avec leurs jeunes.
 

La meilleure note pour ce projet de fin d'étude.

Sa créatrice est angevine et sans tabou. D'ailleurs, elle s'appelle Claire. Un signe.

Bac scientifique au lycée David d'Angers en poche, elle a ensuite obtenu un master de communication et de direction artistique à l'Ecole de Communication Visuelle de Nantes. 

C'est là qu'en dernière année, Claire a travaillé sur ce projet de fin d'étude et pour lequel elle obtenu la note maximale : 20/20 !
 

"Les outils d'éducation étaient vieux, dépassés..."

"Autour de moi a constaté Claire, j'entendais trop de propos homophobes ou transphobes. J'ai compris qu'il y avait un travail à faire sur l'éducation à la sexualité. Les outils d'éducation étaient vieux, dépassés, pas très beaux. C'était souvent très clinique, très médical et ça ne donnait pas envie." 

Envie de quoi ? Envie de savoir, de s'intéresser, de comprendre.
 
Parmi les cinq façons de jouer à "Sexploration" il y a le jeu sur les moyens de contraception. / © France Télévisions Olivier Quentin
Parmi les cinq façons de jouer à "Sexploration" il y a le jeu sur les moyens de contraception. / © France Télévisions Olivier Quentin

"J'ai repris des procédés de jeux existants explique Claire Vimont, comme le quizz, le mémo et un plateau pour jouer en groupe."

Sexploration, ce sont 4 jeux de cartes et un plateau pour 5 façons de jouer.

Un jeu de quizz, 55 questions vrai-faux sur la sexualité et les réponses, un jeu sur les différents moyens de contraception, un autre sur le consentement, un quatrième sur les discriminations sexuelles ou sociales. Enfin, un jeu de plateau où l'on joue en équipe et où il faut faire deviner un mot sans en utiliser certains.

On y évoque, les pratiques sexuelles, l'homosexualité, les transgenres, les IST (Infections Sexuellement Transmissibles),l'anatomie mais aussi le respect de l'autre. Comment comprendre si l'autre est consentant ou non...
 
L'Education Nationale s'intéressera-t-elle à "Sexploration" ? / © France Télévisions Olivier Quentin
L'Education Nationale s'intéressera-t-elle à "Sexploration" ? / © France Télévisions Olivier Quentin

Le jeu permet aussi d'aller plus loin par les adresses qu'il donne, les sites qu'il propose, comme ceux du Planning Familial, SOS homophobie ou encore Sida Info Service.

Conçu dans le cadre de son projet de fin d'étude, le jeu a été édité par Topla, prévendu et imprimé pour l'instant à 1500 exemplaires. Claire en espérait 500 lorsqu'elle a lancé le projet sur la plateforme de financement participatif Ulule. C'est dire si l'idée et la réalisation ont trouvé un public.
 

Un bon moyen pour ouvrir le dialogue.

Avant de lancer l'impression, Claire a soumis son projet à des médecins et au Planning Familial. 

Son ambition est maintenant d'ouvrir les portes de l'Education Nationale pour diffuser largement "Sexploration".

Au delà du jeu des questions-réponses, "Sexploration" peut être aussi un bon moyen d'ouvrir le dialogue sur les questions sexuelles.
 
Dans le quizz sur le consentement, on y apprend à respecter l'autre. / © France Télévisions Olivier Quentin
Dans le quizz sur le consentement, on y apprend à respecter l'autre. / © France Télévisions Olivier Quentin
Proposer un outil ludique, positif, inclusif qui permet de briser les tabous, c'était le but de ce projet conçu par cette angevine. 

Claire a depuis reçu une autre commande pour un autre jeu, un jeu des sept familles sur le thème des IST.

Claire se définit comme une graphiste engagée pour des personnes qui ont pour but de faire changer les mentalités.

Dernière précision : le jeu est en papier FSC issu de forêts gérées durablement. 

Sexploration

Le jeu peut être commandé sur le site Playtopla en différentes versions. 

Soit le pack entier avec les cinq formules de jeu soit chacun des jeux :
- C'est pas Tabou
- Jeu de rôle du consentement
- Jeu des privilèges
- Le nuancier Contraceptif
- Vrai ou Faux des IST

Sur le même sujet

Les + Lus